Skip to content
Le juge Aaron commente l’audience d’arbitrage à venir


(Photo de Patrick Smith/Getty Images)

Les Yankees de New York et le voltigeur Aaron Judge avaient pour objectif de parvenir à un accord sur une prolongation de contrat d’ici le jour de l’ouverture.

Ils ne sont pas parvenus à cet accord à temps.

Judge était également l’un des rares joueurs à n’avoir pas encore conclu d’accord avec son équipe pour éviter l’arbitrage.

En conséquence, le juge a une audience d’arbitrage à venir.

L’audience aura lieu cette semaine.

Le juge a parlé de l’audience à venir et a partagé ses réflexions, exprimant son amour et son respect pour l’organisation des Yankees, mais précisant également que cet aspect du jeu de baseball est celui dont il n’est pas fan, comme le montre le tweet ci-dessous .

Le juge partage ses pensées

Le juge fait du bon travail en s’assurant qu’il reste professionnel au milieu de tout ce processus.

Ces processus peuvent être longs et ardus pour les joueurs et les équipes et il n’y a rien d’amusant à cela.

Mais Judge a maintenu sa classe et a toujours beaucoup de respect et d’amour pour l’organisation des Yankees.

Vous ne pouvez pas lui reprocher de ne pas être fan de tout ce processus.

Ce n’est pas facile et cela peut être très frustrant pour les joueurs impliqués.

Le juge est clairement frustré par la façon dont les choses se passent, mais on ne peut qu’espérer que sa performance cette année lui permettra d’obtenir une augmentation significative en arbitrage.

Il est l’un des joueurs les meilleurs et les plus excitants de tout le baseball et il ressemble clairement au favori pour le prix AL MVP.

Il est compréhensible qu’il soit frustré par la façon dont les choses se sont passées.

Mais il mérite une tonne de crédit pour avoir bloqué les distractions et affiché des chiffres solides.



Sports Grp2

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.