Skip to content
Le Kremlin qualifie de « mensonge » les affirmations des médias sur l’ampleur de la mobilisation

Un rapport suggérant que la Russie pourrait recruter 1 million de personnes n’est pas vrai, a déclaré le porte-parole du Kremlin

Un article de presse affirmant que le décret de mobilisation partielle signé mercredi par le président Vladimir Poutine permet à un million de personnes d’être appelées au service militaire a été démenti par l’attaché de presse du Kremlin, Dmitri Peskov.

« Ceci est un mensonge, » Peskov a déclaré aux journalistes jeudi.

Plus tôt dans la journée, Novaya Gazeta Europe, un journal de langue russe basé dans l’UE, a affirmé que le chiffre était fourni dans une clause non publiée du décret. Le journal a cité une source anonyme au sein de l’administration présidentielle russe, mais a déclaré qu’il n’avait pas obtenu de preuves documentaires pour confirmer les affirmations.

Mercredi, Peskov a déclaré que la clause secrète, n ° 7, qui n’a pas été rendue publique, concerne les effectifs à enrôler et est pour « usage interne uniquement. » Aucun autre détail n’a été fourni.

Le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, avait précédemment déclaré que la mobilisation impliquerait environ 300 000 réservistes, soit un peu plus de 1 % du potentiel de mobilisation total de la Russie.

LIRE LA SUITE: Le Kremlin commente la clause secrète du décret de mobilisation partielle

Poutine a annoncé la mobilisation militaire partielle mercredi matin, affirmant que le ministère de la Défense avait recommandé que les réservistes militaires soient mis en service actif au milieu du conflit prolongé en Ukraine et dans le Donbass. Choïgou a expliqué que des troupes supplémentaires sont nécessaires pour contrôler la ligne de contact longue de 1 000 km entre les forces ukrainiennes et les zones sous contrôle russe.

Novaya Gazeta Europe a été créée par d’anciens membres du personnel de Novaya Gazeta, l’un des plus anciens journaux libéraux de Russie. À la mi-septembre, la Cour suprême du pays a révoqué sa licence pour avoir enfreint la réglementation.

RT

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.