Le PDG de Tech s’excuse d’avoir cité Martin Luther King Jr. dans l’annonce de licenciement


New York
CNN

Un PDG de la technologie s’excuse après avoir cité Martin Luther King Jr. dans une annonce de licenciements.

Le 24 janvier, la PDG de PagerDuty, Jennifer Tejada, a envoyé une lettre aux employés annonçant que la société de gestion des opérations numériques éliminerait environ 7 % de ses effectifs.

Tejada a cité King à la fin de cette lettre.

« Je me souviens dans des moments comme celui-ci, de quelque chose que Martin Luther King a dit, que » la mesure ultime d’un [leader] n’est pas où [they] se tenir dans les moments de confort et de commodité, mais où [they] se tenir en période de défi et de controverse », a-t-elle écrit. « PagerDuty est un leader qui soutient ses clients, ses valeurs et notre vision – pour un monde équitable où nous transformons le travail critique afin que toutes les équipes puissent ravir leurs clients et instaurer la confiance. »

Vendredi, Tejada s’est excusé d’avoir cité King.

« La citation que j’ai incluse du Dr Martin Luther King, Jr. était inappropriée et insensible », a-t-elle déclaré dans le mémo. « J’aurais dû être plus franc sur les licenciements dans l’e-mail, plus réfléchi sur mon ton et plus concis. Je suis désolé. »

Lorsqu’on lui a demandé un commentaire supplémentaire, un représentant de PagerDuty a souligné le billet de blog mis à jour avec les excuses de Tejada.

L’industrie de la technologie a connu une vague de licenciements ces dernières semaines. Amazon a annoncé début janvier qu’il licencierait plus de 18 000 travailleurs. Et Salesforce a déclaré qu’il prévoyait de supprimer environ 10% de son personnel. Microsoft, quant à lui, licencie 10 000 employés.


Cnn all En2Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.