Le Premier ministre Robert Fico entre la vie et la mort après avoir été abattu

Publié


Durée de la vidéo : 2 minutes

Le Premier ministre slovaque Robert Fico est entre la vie et la mort dans la soirée du mercredi 15 mai. Le leader populiste, partisan de la Russie, a été visé par des tirs dans la journée.  Quatre balles l'auraient atteint au ventre.  Un suspect a été arrêté.

Slovaquie : le Premier ministre Robert Fico entre la vie et la mort après avoir été abattu
Le Premier ministre slovaque Robert Fico est entre la vie et la mort dans la soirée du mercredi 15 mai. Le leader populiste, partisan de la Russie, a été visé par des tirs dans la journée. Quatre balles l’auraient atteint au ventre. Un suspect a été arrêté.
(France2)

Le Premier ministre slovaque Robert Fico est entre la vie et la mort dans la soirée du mercredi 15 mai. Le leader populiste, partisan de la Russie, a été visé par des tirs dans la journée. Quatre balles l’auraient atteint au ventre. Un suspect a été arrêté.

Le Premier ministre slovaque Robert Fico a été blessé par balle, mercredi 15 mai. Derrière la barrière où se tenait l’élu peu avant ces tirs, son agresseur était contrôlé par la police. Transporté en hélicoptère, Robert Fico est arrivé sur une civière pour se faire soigner. Il est entre la vie et la mort. Quatre balles l’auraient atteint au ventre. 1h30 plus tôt, le Premier ministre slovaque était arrivé sur les lieux très détendu, pour présider une réunion de son gouvernement et tenir une conférence de presse. C’est à la sortie qu’un homme a sorti une arme à feu et lui a tiré dessus. Le Premier ministre s’est approché de la foule pour la saluer.

Robert Fico, 59 ans, est un leader populiste pro-russe. Il a mis fin à l’aide militaire de son pays à l’Ukraine. Il est également connu pour ses positions anti-migrants. Son agresseur présumé a été identifié. C’est un écrivain slovaque qui écrivait régulièrement des chroniques politiques dans lesquelles il attaquait Robert Fico. Mercredi soir, ses motivations exactes ne sont pas encore connues.

Quitter la version mobile