Skip to content
Le prix du pétrole pourrait atteindre un niveau record – experts – RT Business News


Le brut pourrait grimper à 240 dollars le baril si l’Occident continue de frapper la Russie avec des sanctions énergétiques

Le prix du pétrole pourrait atteindre 240 dollars le baril, soit près du double des niveaux actuels, si les pays occidentaux suivent les États-Unis en ciblant l’énergie russe avec des sanctions, ont averti les chercheurs norvégiens de Rystad Energy.

« Si davantage de pays occidentaux se joignent aux États-Unis pour imposer un embargo pétrolier à la Russie, cela laissera un trou de 4,3 millions de barils par jour sur le marché qui ne peut tout simplement pas être rapidement remplacé par d’autres sources d’approvisionnement,», ont déclaré les analystes dans un communiqué mercredi.

« Si les exportations de pétrole de la Russie de 4,3 millions de barils sont arrêtées par l’Occident d’ici avril 2022, et que la Chine et l’Inde ne changent pas leurs volumes d’importation, alors le prix du pétrole Brent grimpera à 240 dollars le baril d’ici l’été 2022.», prédisent-ils, avertissant que cela pourrait provoquer la plus grande pénurie de pétrole depuis la guerre du Golfe de 1990, lorsque les prix du pétrole ont doublé. Leur prévision de prix doublerait presque le niveau record du pétrole atteint en juillet 2008, lorsque le brut coûtait 147,27 dollars le baril.

Selon les analystes, des contre-mesures pour augmenter l’offre et équilibrer le marché seraient nécessaires, mais leur mise en place pourrait prendre plusieurs mois.


De plus, si les prix du pétrole grimpent aussi haut qu’ils le prévoient, les experts de Rystad disent « il y a de fortes chances que l’économie mondiale entre en récession dès le quatrième trimestre de 2022.

Le brut de référence mondial Brent a dépassé 130 dollars le baril mercredi, après avoir franchi ce seuil plus tôt lundi pour la première fois en 14 ans et atteint 139 dollars le baril. Le rallye s’est toutefois calmé vers 15h00 GMT, le Brent s’échangeant à 122 dollars le baril et la référence américaine West Texas Intermediate (WTI) à environ 118 dollars le baril.

La hausse des prix du pétrole a commencé le mois dernier lorsqu’un certain nombre d’États occidentaux ont imposé des sanctions à la Russie après que le pays a lancé une opération militaire en Ukraine. Dans le développement le plus récent, Washington a annoncé mardi qu’il interdirait les exportations de pétrole russe vers les États-Unis. Les acteurs du marché craignent que les alliés américains n’imposent des restrictions similaires au cours des prochains jours.

Pour plus d’histoires sur l’économie et la finance, visitez la section commerciale de RT

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

RT

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.