Le sommet de la Ligue arabe appelle à une force de l’ONU dans les « territoires palestiniens occupés »

« Environ 500 tonnes » d’aide en route vers le port temporaire américain à Gaza

L’armée américaine a annoncé jeudi que« environ 500 tonnes » d’aide humanitaire seraient acheminées dans les prochains jours vers Gaza, distribuées « entre plusieurs bateaux » après l’établissement du port artificiel sur la rive du territoire assiégé par l’armée israélienne.

« Il y a quelques heures, le port temporaire a été installé avec succès sur une plage de Gaza », a rappelé Brad Cooper, du Commandement militaire américain pour le Moyen-Orient (CentCom). Cette annonce a été faite tôt jeudi matin sur. Contrôlée en amont à Chypre, l’aide sera distribuée  » rapidement «  à Gaza une fois débarqués grâce à cette nouvelle infrastructure, a-t-il insisté. De plus, « des milliers de tonnes d’aide sont en préparation »et arriver vers Chypre, a déclaré M. Cooper.

Cette jetée, d’un coût annoncé de 320 millions de dollars, selon le Pentagone, devait initialement être achevée le 2 mai. Le projet a été annoncé en mars par le président Joe Biden, pour compenser les restrictions imposées par Israël, allié historique des États-Unis, sur l’acheminement terrestre de l’aide à la bande de Gaza.

C’est l’ONU, et « plus particulièrement le Programme alimentaire mondial, qui distribuera l’aide sur le terrain », a confirmé lors d’un point de presse un porte-parole de l’armée israélienne, Nadav Shoshani. La marine et les troupes d’infanterie supervisent cela « opération humanitaire »a-t-il ajouté sans plus de détails, soulignant que l’aide arrivait également dans la bande de Gaza par la route.

Quitter la version mobile