le succès des petits producteurs

Publié


Durée de la vidéo : 2 minutes

La tendance se confirme, les Français boivent de moins en moins de vin.  Mais ils ne sont pas les seuls, puisque la production mondiale a chuté de 10 % en 2023, également à cause des intempéries.

Vignoble : un retour aux petits producteurs
La tendance se confirme, les Français boivent de moins en moins de vin. Mais ils ne sont pas les seuls, puisque la production mondiale a chuté de 10 % en 2023, également à cause des intempéries.
(France2)

Les vignerons indépendants ont la cote en France. En effet, la fréquentation des salons vignerons a augmenté de 20 % en trois ans. Les indépendants représentent aujourd’hui plus de 60 % du vignoble français.

Les vignerons indépendants sont de plus en plus appréciés des consommateurs. Un peu partout en France, ils tiennent régulièrement des salons, comme à Nogent-sur-Marne (Val-de-Marne). 7 000 vignerons sont certifiés indépendants. Leur grande force est le contact direct avec leurs clients. «Ils veulent vraiment intégrer notre mode de vie»rapporte Christelle Nadal, vigneronne au Pic Saint-Loup (Hérault).

« J’essaie d’embaucher des vignerons indépendants »

Les salons vignerons font salle comble, leur fréquentation a augmenté de 20 % en trois ans, au détriment de la grande distribution, qui attire de moins en moins d’amateurs. Dans le même temps, les ventes de vins dans les grandes surfaces ont chuté de 14 % (entre 2020 et 2023). Les mentalités des consommateurs ont changé. « J’essaie d’embaucher des vignerons indépendants », assure un consommateur. Des collines de la Méditerranée aux vignobles de Champagne, les vignerons indépendants représentent aujourd’hui plus de 60 % du vignoble français.