le voilier « Belem » met le cap sur la France avec la flamme olympique à son bord

Le « Belem » a quitté le port du Pirée samedi 27 avril, avec à son bord la flamme olympique, en direction de Marseille.

La flamme olympique fait route vers la France, trois mois avant la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques (JO) de Paris, prévue le 26 juillet. Elle est à bord du trois-mâts Belém, qui a largué les amarres samedi 27 avril au port grec du Pirée, près d’Athènes, entamant sa navigation vers la France.

Le voilier est attendu le 8 mai à Marseille, d’où débutera le relais de la flamme à travers la France, jusqu’à la cérémonie d’ouverture. Vendredi, le président du comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques, Tony Estanguet, a symboliquement reçu la flamme à Athènes des mains du président du Comité olympique hellénique, Spyros Capralos.

« Maintenant, nous allons (là) ramener en France avec ce bateau, le Belémqui date également de 1896 »année des premiers Jeux Olympiques de l’ère moderne, « Quelle fantastique coïncidence ! » »il s’est excalmé.

Lire aussi | Article réservé à nos abonnés Paris 2024 : à Athènes, Tony Estanguet reçoit la flamme olympique pour la France

Florent Manaudou premier relayeur en France

LE Belém empruntera le canal de Corinthe, une prouesse d’ingénierie du XIXe sièclee siècle construit avec la contribution des banques et des ingénieurs français. Puis, avant d’entrer sur le Vieux Port, à Marseille, le Belém défilera dans la rade de la cité phocéenne et sera accompagné de 1 024 bateaux.

Des animations sont prévues à terre et en mer toute la journée. A son arrivée à Marseille, le nageur Florent Manaudou – champion olympique du 50 m nage libre en 2012 à Londres – sera le premier porteur de la flamme. « Il était pour nous évident que la flamme reviendrait en France entre les mains d’un olympien, l’un des plus emblématiques de sa génération », a expliqué Tony Estanguet vendredi. La sœur de Florent Manaudou, Laure – championne olympique du 400 m nage libre à Athènes en 2004 – a également été la première relayeuse française à Olympie le 16 avril.

Le relais de la flamme olympique débutera le 9 mai à Marseille, avec des arrêts prévus à la basilique Notre-Dame de la Garde, à la Cité de la Castellane, quartier natal de Zinedine Zidane et au Stade-Vélodrome. Il traversera ensuite le pays, en passant par les Antilles et la Polynésie française, et arrivera à Paris le jour de la cérémonie d’ouverture, le 26 juillet.

Lire aussi | Article réservé à nos abonnés JO : un dispositif de sécurité inédit et une « zone de démonstration » pour l’arrivée de la flamme à Marseille

Le Monde avec l’AFP

Réutiliser ce contenu