Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.

Les balles abattent les Wildcats épuisés, Travers propulse United devant Tassie, Harvey frappe Je vous salue Marie pour les Hawks


Les Brisbane Bullets ont ignoré l’absence de deux joueurs importants pour surpasser les Wildcats dans leur RAC Arena de Perth et produire une performance pleine de cœur pour leur victoire 84-79 en NBL.

Les deux équipes avaient une fiche de 2-4 avant le match de vendredi et sur des glissades perdantes, mais ce sont les Wildcats qui ont fait monter la pression, même avec les Bullets sans paire de clés, Aron Baynes suspendu et Shannon Scott blessée.

Brisbane a marqué les sept premiers points avant de prendre une avance de 20 points au troisième quart et de gagner par cinq après avoir résisté à une charge tardive furieuse de l’équipe locale.

L’effort d’équipe des Bullets a été exceptionnel puisqu’ils ont obtenu 17 points supplémentaires du capitaine Nathan Sobey.

Chris Smith a inscrit 16 points, Josh Bannan 15 et Tyrell Harrison 12, avec cinq rebonds et trois blocs en seulement 14 minutes.

L’entraîneur de première année des Bullets, Justin Schueller, n’aurait pas pu être plus fier de son équipe.

« C’était un gros match pour nous après en avoir perdu quatre, avec deux joueurs éliminés et nous savions que nous devions venir ici et jouer un match presque parfait », a-t-il déclaré.

« Ma première pensée est simplement le plaisir de voir comment les gars ont respecté un plan et ont trouvé nos avantages de manière constante tout au long de la nuit. »

Les Wildcats ont raté 18 de leurs 19 premières tentatives à trois points avant d’en faire quelques-uns au milieu du dernier quart-temps de Keanu Pinder, qui a terminé avec 22 points et cinq rebonds.

Il était une lumière solitaire pour une équipe des Wildcats, qui a perdu quatre matchs de suite. Encore une fois, la superstar Bryce Cotton a eu du mal à marquer 10 points et cinq passes décisives sur 3 tirs sur 19.

« Mes mots au cours de la semaine ont été que nous ne jouions tout simplement pas bien, cela s’est encore vu ce soir », a déclaré l’entraîneur de Perth, John Rillie.

« Notre attaque ne fonctionne pas très bien en ce moment. Nous faisons un excellent travail pour maintenir les équipes à des scores où nous pourrions marquer suffisamment de points pour gagner, en disant que nous ne le faisons pas.

« C’est certainement un problème que nous devons aborder et résoudre ici assez rapidement. »

Brisbane, qui était sur une séquence de quatre défaites consécutives, a commencé avec les sept premiers points du match et menait toujours 20-9 à la fin du premier quart-temps.

Alors que les Wildcats ont connu leurs moments au deuxième quart, Brisbane a bien fait pour mener 42-36 à la longue pause.

C’est Rocco Zikarsky, 17 ans, qui s’est démarqué dans la peinture au troisième quart alors qu’Harrison était en difficulté.

Sobey et Smith ont ensuite repoussé des tirs alors que l’avance des Bullets atteignait 20.

Les Wildcats ont porté l’assaut avec une séquence de 11-0 inspirée par Pinder en quatrième pour réduire le déficit à trois, mais les Bullets ont répondu avec de solides finitions intérieures de Harrison et Bannan pour assurer la victoire.

United fait preuve de muscles lors de sa victoire sur la route contre JackJumpers

Melbourne United a dû résister à un début et à une fin chauds de la part des JackJumpers de Tasmanie, mais entre les deux, ils ont été exceptionnels sur la voie d’une victoire 90-82 en NBL.

Les deux meilleures équipes de la ligue se sont affrontées vendredi soir dans une MyState Bank Arena à guichets fermés et ce sont les JackJumpers qui sont sortis des blocs avec un départ 17-4, mais United a pris le contrôle à partir de là.

Melbourne menait par pas moins de 16 points au milieu du quatrième quart-temps grâce à un trois ballons de Luke Travers (14 points, 13 rebonds), après avoir dominé les JackJumpers de 78 points à 49 après les cinq premières minutes.

Les JackJumpers ont réussi un retour remarquable à Melbourne au deuxième tour et se sont rapprochés de quatre points dans la dernière minute, mais United a tenu bon pour une cinquième victoire consécutive pour rester en tête à 7-1.

Dean Vickerman célébrait son 300e match comme entraîneur dans la NBL, et le patron de Melbourne ne tarissait pas d’éloges sur son équipe.

« Ce soir, c’était un peu ma carrière », a-t-il déclaré.

« Nous n’avons pas très bien commencé, mais une fois que nous avons trouvé notre rythme et surtout la façon dont nous sommes sortis de la mi-temps, nous avons réalisé un excellent troisième quart-temps et avons retenu quelques joueurs à la fin. Mais nous avons tenu bon. »

Le champion de la NBA et de la NBL, Ian Clark, a été le meilleur marqueur avec 19 points, la recrue Kyle Bowen ajoutant un record en carrière de 17, tout comme Jo Lual-Acuil avec 10 rebonds.

Jack McVeigh a ouvert la voie à la Tasmanie avec 20 points et sept rebonds, Jordon Crawford contribuant avec 16 points et quatre passes décisives, et Milton Doyle avec 12 points et cinq passes décisives.

L’entraîneur de la Tasmanie, Scott Roth, s’est montré philosophique par la suite, ayant cédé 18 rebonds offensifs et perdu la bataille sur la vitre par 16.

« Nous sommes devenus un peu inhabituels avec notre sélection de tirs, ce qui leur fait honneur », a-t-il déclaré.

« Ensuite, ils nous ont frappés sur la vitre. Ce sont juste de petites choses quand vous participez à ce genre de matchs qui vont faire la différence.

Les JackJumpers ont ouvert le feu, prenant une avance de 17-4 dans les cinq premières minutes, dont trois ballons à Crawford et McVeigh, mais United s’est rapidement stabilisé et c’est l’introduction de Lual-Acuil qui l’a inspiré.

Melbourne clôturerait le quart en devançant la Tasmanie 17 points à quatre avant que les trois points à mi-chemin de la deuxième strophe de Bowen et Clark ne leur donnent une avance de cinq.

United menait toujours 43-42 à la mi-temps, grâce à 11 rebonds supplémentaires et 10 points de seconde chance, avant que le capitaine Chris Goulding n’ouvre son compte au début de la seconde mi-temps depuis le centre-ville.

Clark a frappé sa deuxième longue balle du match peu de temps après pour porter l’avance de Melbourne à neuf, sa troisième l’a portée à deux chiffres et Bowen a décroché deux de ses propres surprises.

L’avance de United est passée à 16 avant que les JackJumpers ne montrent leur combat caractéristique avec une série de 14-2 – mais ils n’ont pas réussi à terminer le travail.

Le batteur des Harvey’s Hawks coule les Taipans

L’importation des Illawarra Hawks, Tyler Harvey, a scellé une défaite surprise 84-83 contre les Cairns Taipans avec un panier à trois points dans les dernières secondes au WIN Entertainment Centre.

Considérant la possibilité d’un début de saison 1-5 dans la NBL, les cuillères en bois de l’année dernière semblaient déterminées à organiser une embuscade jeudi soir alors que le capitaine Sam Froling a tiré tôt.

Mais les Taipans ont repris une avance de 13 points et ont pris l’avantage dans le dernier quart, avec Patrick Miller (24 points, sept passes décisives) en tête.

Le tir sauté de Miller dans les 10 dernières secondes a donné aux Taipans une avance de deux points qui semblait avoir pu être gagnante.

Mais les Hawks ont parcouru le terrain et le ballon s’est retrouvé entre les mains de Harvey pour leur dernier lancer de dés.

Ses trois profonds ont traversé le filet à une seconde de la fin, envoyant le public local en extase et améliorant les Hawks à 2-4.

« Je me suis retourné vers mes assistants et j’ai dit : ‘C’est pourquoi nous l’avons (Harvey)' », a déclaré l’entraîneur des Hawks Jacob Jackomas.

« C’est bien que les gens puissent se rappeler à quel point il est spécial à la fin du temps.

« Dans cet espace, il nous donne toujours une chance. »

Les Taipans ont désormais une fiche de 2-2 pour débuter la saison, après avoir également perdu leurs deux matchs contre des équipes de la NBA dans le cadre de la pré-saison de cette ligue.

« C’est un défi de taille de s’attendre à ce que nous gagnions si nous continuons à donner des points lors de la deuxième chance », a déclaré l’entraîneur des Taipans, Adam Forde.

«Je ne veux pas discréditer Illawarra (mais) pendant le match, j’avais l’impression que nous étions mieux équipés pour clôturer le match, mais nous ne l’avons pas fait et Illawarra l’a fait. C’est celui qui s’est enfui.

Neuf points de Froling au premier quart ont aidé les Hawks à prendre une avance de neuf points au premier changement.

Froling (16 points, 13 rebonds) a réalisé son double-double à sept minutes de la fin du troisième quart-temps.

Mais Cairns a fait un meilleur travail en le ciblant plus tard, gardant le centre longiligne sans but en seconde période.

« Il a fait un excellent match », a déclaré Jackomas.

L’importateur Justin Robinson, qui avait eu du mal sur le terrain pour commencer la saison, a réussi un trois-points qui a forcé un temps mort et a rétabli une avance de 13 points, un sommet dans le match, au troisième quart.

Mais les manques de concentration menaçaient de coûter cher aux Hawks.

Ils ont invité Cairns à revenir dans le match en ne tirant qu’une seule de leurs neuf dernières tentatives depuis le terrain au troisième quart, après avoir passé près de quatre minutes sans marquer depuis le terrain au deuxième.

Tyler Harvey tire pour Illawarra contre Cairns à Wollongong. (Photo de Mark Metcalfe/Getty Images)

Après la pause, un lancer franc de Sam Waardenburg a égalisé, l’une des neuf occasions au cours du seul dernier quart-temps où les scores étaient à égalité.

Il a fallu un moment de magie à Harvey pour diviser les côtés tardivement.

« Je suis vraiment content pour les gars », a déclaré Jackomas.

« C’est un peu un soulagement, mais nous devons maintenant devenir une équipe de basket-ball, pas une équipe soulagée de gagner.

« J’ai vraiment confiance en ces gars-là. »

Cheatham blessé alors que les 36ers contrarient les Breakers

Les Breakers néo-zélandais font face à une attente nerveuse après avoir perdu l’importateur Zylan Cheatham à cause d’une blessure à la jambe lors de la défaite surprise 97-85 contre les 36ers d’Adélaïde.

Sans qu’aucune main ne soit posée sur lui, l’ancien attaquant de la NBA Cheatham a connu un changement de direction douloureux au début du quatrième quart-temps à la Spark Arena d’Auckland jeudi soir.

Cheatham n’a pas pu mettre de poids sur sa jambe droite alors que le personnel de Breakers l’a aidé depuis le sol.

Il n’a plus joué de rôle dans le match, mais il n’y a eu aucune mise à jour immédiate sur son état après le temps plein.

« Il est trop tôt. Nous prierons pour de bonnes nouvelles », a déclaré l’entraîneur des Breakers, Mody Maor.

Toute blessure à long terme serait gênante pour les finalistes de la saison dernière, qui ont débuté la campagne avec une seule victoire en quatre matches.

La blessure de Cheatham a constitué un tournant. Les Breakers avaient conservé une mince avance pendant la majeure partie de la soirée grâce à Cheatham (17 points, huit rebonds) combiné au gardien Will McDowell-White avec un effet puissant.

Mais les Sixers ont enchaîné 10-0 juste après la sortie de l’Américain, puis ont pris l’avantage pour la première fois depuis le premier quart-temps.

Sunday Dech a marqué trois points pour donner à ce qui était alors la plus grande avance des 36ers de la journée (sept points).

Ils n’ont plus jamais été menés, remportant le dernier quart-temps 27-14.

« Zylan est un point central pour nous dans tout ce que nous faisons, il est aussi l’un de nos leaders, l’un de nos meilleurs concurrents », a déclaré Maor.

«Le voir tomber comme ça, je pense, nous a dégonflés.

« Nouvelle équipe, nouvelles personnes, nouveaux dirigeants, c’est le genre de choses que nous devons apprendre à gérer. »

Les 36ers, considérés comme de possibles cuillères en bois lors de la pré-saison, ont désormais remporté trois de leurs quatre derniers matchs.

La recrue de mi-saison Dejan Vasiljevic (24 points, cinq passes décisives) a occupé le devant de la scène pour les Sixers après le départ de Cheatham.

Le double champion de la NBL a inscrit son 200e panier à trois points en première mi-temps et en a marqué trois autres au quatrième quart alors que les Sixers se séparaient.

« C’est un SOB coriace », a déclaré l’entraîneur des 36ers, CJ Bruton.

« En fin de compte, des juniors aux seniors en passant par les pros, c’est qui il est et il porte cela. Il a le respect de tout le monde, pas seulement de notre équipe, mais de la ligue.

Le grand homme des Sixers, Isaac Humphries, qui a joué un rôle majeur dans une défaite surprise contre Perth lors du dernier match, avait joué un rôle déterminant plus tôt.

Le centre (17 points, 11 rebonds) a utilisé son avantage de taille pour dominer la peinture et aider Adélaïde à rester dans le match, malgré l’abandon de 10 revirements en première mi-temps en équipe. Ils ont terminé avec un stupéfiant 23.

Les Breakers ont dû regretter des tirs capricieux sur lancers francs (12 sur 20 tentatives), ce qui signifie qu’ils n’ont jamais été en mesure d’ouvrir une avance à deux chiffres.

L’ancien attaquant des Golden State Warriors Anthony Lamb (25 points) s’acclimate rapidement à la NBL, même si la recrue des Breakers a eu trop peu d’aide puisqu’il a marqué neuf points au quatrième quart.

© AAP



Sports Grp2

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page