Skip to content
Les Blue Jays reçoivent la visite d’un ancien as de la MLB


(Photo de Tom Szczerbowski/Getty Images)

Les Blue Jays de Toronto ont récemment reçu un incroyable visiteur au Rogers Centre.

Lundi, les Jays ont accueilli l’ancien lanceur Mark Buehrle dans leur stade.

Buehrle a lancé pour les Blue Jays de 2013 à 2015 et a obtenu de très bons résultats.

Lançant dans le difficile AL East au cours de ces trois saisons, le gaucher avait un dossier de 40-28, une MPM de 3,78 et 349 retraits au bâton en 604,1 images.

« Regardez qui est venu nous voir ! Bonjour, Papa Buehrle », a écrit le compte Twitter des Blue Jays lundi soir.

Buehrle est un invité bienvenu dans le stade de baseball de Toronto, car il a fait partie du début du processus de reconstruction qui a vu les Jays passer de la cinquième place de la division en 2013, à la troisième en 2014 et à la série de championnats de la Ligue américaine en 2015.

En seulement trois saisons, il a fait plus qu’assez pour gagner l’amour des fans de Toronto.

Cependant, il est plus une légende à Chicago.

Une carrière vraiment incroyable

De 2000 à 2011, il a fait partie de la rotation des White Sox, remportant même l’inoubliable World Series 2005 contre les Astros de Houston.

Il était cinquième lors du vote de Cy Young cette année-là.

Avec un record à vie de 214-160, une MPM de 3,81 et 1 870 retraits au bâton en 3 283,1 manches, Buehrle a fait partie du scrutin du Temple de la renommée au cours des deux dernières saisons.

En fait, avec 5,8 % des suffrages en 2022, il y restera l’année prochaine.

Il n’ira probablement pas à Cooperstown, mais il a eu une carrière incroyable dont de nombreux enfants rêveraient.

Il a remporté la Série mondiale, lancé pour plusieurs équipes, était sur le point de remporter le prix du meilleur lanceur en une saison et est un héros dans deux villes.

Buehrle a été un contributeur notable de la MLB dans les années 2000 et au début des années 2010.



Sports Grp2

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.