Les Chinois épuisés par la « torture » des fausses vacances

Si les autorités chinoises ont bien annoncé cinq jours de vacances pour cette « semaine dorée de la fête du travail »à partir du mercredi 1euh De mai au dimanche 5 mai, les salariés sont furieux. En réalité, ces derniers ne bénéficieront finalement que d’un jour de congé. Hormis le week-end des 4 et 5 mai, les Chinois devront travailler le dimanche 28 avril et le samedi 11 mai pour rattraper ces jours chômés.

« Un supplice » pour de nombreux travailleurs. L’hebdomadaire Semaine d’information chinoise n’a pas hésité à relayer cette colère collective. Le titre comportait même un sondage en ligne sur le site de microblogging Weibo intitulé « Comment souhaiteriez-vous que se déroulent vos vacances ?» Parmi les 18 000 votants, seuls 517 ont déclaré vouloir « prendre de longues vacances » pendant cette « semaine d’or » du mois de mai.

« Nous ne devons pas faire semblant de ne pas entendre les voix qui