Skip to content
Les cours en ligne ne sont pas une solution à la crise énergétique – ministre français


Un retour à l’apprentissage à distance n’est pas le moyen de lutter contre la flambée des prix de l’énergie, déclare Sylvie Retailleau

Les universités ne devraient pas revenir aux cours en ligne pour faire face à la crise énergétique, a déclaré la ministre française de l’Enseignement supérieur, Sylvie Retailleau.

Sa déclaration intervient alors que la France et d’autres pays européens recherchent de plus en plus des mesures de réduction des coûts au milieu de la flambée des prix de l’énergie et des craintes croissantes de pénurie de gaz.

« On sort du Covid-19 [restrictions]nous devons garder l’enseignement dans la salle de classe », Retailleau a déclaré mercredi, cité par le journal Le Monde.

« Les institutions qui ont besoin d’aide seront assistées afin que nous n’ayons pas à revenir à l’apprentissage à distance. » 

Le ministre a précédemment déclaré que les universités sont tenues de mettre en œuvre des mesures d’économie d’énergie, mais qu’elles ne devraient pas venir « au détriment des étudiants [and staff].” 

Les remarques de Retailleau sont intervenues après que l’Université de Strasbourg (Unistra) dans l’est de la France a été critiquée par des syndicats d’enseignants et des groupes d’étudiants pour sa décision de prolonger la pause hivernale cette année et de ramener l’apprentissage à distance pour faire face à la hausse des coûts de l’énergie.

Lire la suite

Les producteurs allemands mettent en garde contre les pénuries alimentaires – Welt

Le président de l’université, Michel Deneken, a annoncé lundi que les vacances de Noël seront prolongées d’une semaine jusqu’au 9 janvier. De plus, tous les cours seront dispensés à distance pendant une semaine en février.

Le chauffage de l’université, qui compte près de 57 000 étudiants, sera allumé « aussi tard que possible, » avec la température maintenue à 19C (66F), a ajouté Deneken.

« Nous sommes confrontés à une crise énergétique. Comme vous le savez, le coût de l’énergie augmente chaque jour », dit Deneken. « Nous devons tous travailler ensemble et changer nos habitudes à long terme. »

Le groupe d’étudiants AES a fustigé le projet d’Unistra d’imposer l’apprentissage à distance comme « égoïste et dégradant » arguant que le déménagement viole les droits des étudiants.

« Les professeurs devront enseigner dans des couvertures thermiques, tandis que les élèves frissonneront de froid », Imane Oulhadj, le chef du syndicat étudiant Unef, a déclaré.

Les principaux syndicats d’enseignants FSU et CGT-FERC ont également fait valoir qu’il est de la responsabilité du gouvernement d’imposer des mesures d’économie d’énergie sans limiter l’accès aux services publics.

RT

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.