Skip to content
Les diamants éliminent le pays hôte et organisent la confrontation finale des Quad Series contre la Nouvelle-Zélande




L’Australie rencontrera la Nouvelle-Zélande lors de la finale de la Netball Quad Series au Cap, après avoir poursuivi sa séquence sans défaite avec une victoire 65-48 sur l’Afrique du Sud.

Les Diamonds s’étaient déjà qualifiés pour la finale de mercredi (3 heures du matin jeudi AEDT) grâce à des victoires consécutives contre l’Angleterre et la Nouvelle-Zélande.

L’équipe de Stacey Marinkovich avait commencé lentement lors de ses deux précédents matchs de la série Quad, mais malgré le duo de leadership au repos Liz Watson et Steph Wood – qui avaient joué dans la victoire 59-57 de dimanche contre les Silver Ferns – ils ont mené à chaque changement contre les Proteas.

Ash Brazill, de retour sur le côté pour sa première série depuis son retour dans l’AFLW, a brillé pour les Diamonds avec une performance énergique à la défense des ailes.

La tireuse vedette Sophie Garbin, qui a terminé avec 32 sur 36, a raté le dernier quart après avoir été terrassée par une lourde frappe du gardien sud-africain Phumza Maweni au cours de la troisième période.

Garbin a été remplacée par Cara Koenen, qui a profité au maximum de son temps sur le terrain en tirant neuf sur neuf.

Malgré la solide performance de Koenen, l’entraîneur Marinkovich espère que Garbin, 25 ans, se remettra à temps pour ce qui promet d’être une finale âprement disputée contre la Nouvelle-Zélande, tenante de la Coupe du monde.

Les Diamonds affronteront leurs anciens rivaux de l’autre côté de la Tasmanie pour déterminer le résultat de la série, après que les Silver Ferns aient vaincu l’Angleterre bâclée 55-45.

Les Roses, qui n’ont pas réussi à gagner un match de la série, menaient avec 11 minutes à jouer mais ont encaissé 13 des 17 derniers buts du match pour perdre par 10.

Aidez à façonner l’avenir de The Roar – répondez à notre enquête rapide et courez la chance de GAGNER !

© AAP



Sports Grp2

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.