les étudiants évacuent après l’engagement de la direction

Blocus de Sciences Po Paris : les étudiants évacuent après un engagement de la direction
JULIEN DE ROSA / AFP Blocus de Sciences Po Paris : les étudiants évacuent après un engagement de la direction

JULIEN DE ROSA / AFP

Blocus de Sciences Po Paris : les étudiants évacuent après un engagement de la direction

SCIENCE PO – Vers l’apaisement des tensions à Science Po. La direction de l’établissement a annoncé ce vendredi 26 avril au soir un accord avec ses étudiants mobilisés pour la cause palestinienne, par lequel elle s’engage à organiser un débat interne et à suspendre les procédures disciplinaires lancées contre des manifestants. L’évacuation de l’établissement a pu débuter dans le calme vers 21h30.

« Compte tenu de ces décisions, les étudiants se sont engagés à ne plus perturber les cours, les examens et toutes les activités de l’établissement »écrit Jean Bassères, administrateur provisoire de l’établissement, dans un message envoyé aux étudiants et professeurs au terme d’une journée de tensions devant le prestigieux établissement, sous la surveillance étroite des forces de l’ordre.

Dans des vidéos postées sur X (anciennement Twitter) par des journalistes présents sur place, on peut voir les étudiants sortir de l’université en applaudissant, drapeau palestinien à la main.

Cinq députés LFI présents dans « soutien »

Ce message a été accueilli avec satisfaction par les dizaines de manifestants encore rassemblés à 21h30 devant l’établissement – étudiants, militants ou sympathisants du comité Sciences Po Palestine mobilisés depuis plusieurs jours dans et hors des locaux historiques de l’école, cœur du 7e arrondissement huppé, a constaté un journaliste de l’AFP.

Cinq députés LFI étaient présents à leurs côtés, foulards tricolores bien visibles, en  » soutien «  selon l’un d’eux, Thomas Portes.

Après la diffusion du message de la direction, ils ont évacué les lieux dans le calme, petit à petit. Plus de 200 manifestants étaient déjà partis plus tôt, après les avertissements de la police.

Débat interne et suspension des référencements »

A l’issue d’une journée d’échanges avec les représentants du comité Palestine, la direction a annoncé son engagement à organiser un débat interne d’ici jeudi prochain, « ouvert à toutes les communautés de Sciences Po ».

« Toutes les questions peuvent être posées »assure-t-elle, et notamment celles liées aux revendications des manifestants, comme la question de « partenariats scolaires avec des universités et des organisations soutenant l’État d’Israël ».

La direction annonce également « la suspension des saisines de la section disciplinaire initiée depuis le 17 avril ».

Voir aussi sur Le HuffPost :