les Français abandonnent la viande rouge

Publié


Durée de la vidéo : 2 minutes

La consommation de viande rouge a fortement diminué ces 20 dernières années en France.  Son prix, mais aussi ses effets sur le climat et sur la santé, dissuadent les Français, qui préfèrent souvent la volaille.

Alimentation : les Français délaissent la viande rouge
La consommation de viande rouge a fortement chuté ces 20 dernières années en France. Son prix, mais aussi ses effets sur le climat et sur la santé dissuadent les Français, qui lui préfèrent souvent la volaille.
(France2)

La consommation de viande rouge a fortement diminué ces 20 dernières années en France. Son prix, mais aussi ses effets sur le climat et sur la santé, en détournent les Français, qui lui préfèrent souvent la volaille.

On retrouve de moins en moins de viande rouge dans les assiettes françaises. En 20 ans, sa consommation a chuté de 19 %. Si la viande est au cœur de la gastronomie locale, le phénomène est néanmoins visible à Lyon (Rhône). Une femme dit qu’elle n’achète pas « presque juste des steaks de hamburger, et (la) viande est du poulet et de la dinde »Sur un marché urbain, les habitants discutent à la fois du prix de la viande et de ses effets nocifs sur l’environnement.

La consommation de bœuf est donc en baisse, au profit de la volaille, plus abordable. En France, le poulet est l’une des viandes les plus consommées, avec 28 % des ventes. « On sait que pour la santé, ce n’est pas extraordinaire, surtout la viande rouge. Et puis c’est vrai que c’est cher, c’est très cher »ajoute un retraité. Une situation inédite qui oblige les enseignes de la distribution à s’adapter. Réduire de moitié la consommation de viande des Français permettrait d’atteindre les objectifs climatiques fixés par l’Etat.