Skip to content
Les hôpitaux suisses invités à réduire leur consommation d’électricité — RT Business News


Cette décision pourrait aider à empêcher le rationnement de l’énergie dans le pays en hiver, selon le gouvernement

Les institutions médicales suisses pourraient envisager de réduire leur consommation d’électricité au milieu de l’aggravation de la crise énergétique, a déclaré Bastian Schwark, chef du département de l’énergie à l’Office fédéral de l’approvisionnement économique national.

« Les hôpitaux sont exemptés des quotas d’électricité et de gaz, mais ils peuvent également réfléchir à la manière dont ils peuvent réduire leur consommation d’électricité », Schwark a déclaré mercredi au journal suisse Neue Zürcher Zeitung.

Il a ajouté que même dans une industrie critique comme celle des produits pharmaceutiques, des mesures de réduction des coûts pourraient être mises en œuvre sans réductions importantes de la production.

« Actuellement, presque toutes les industries exigent des exceptions pour elles-mêmes. Mais ce n’est pas la bonne approche. Au contraire, chaque industrie devrait réfléchir à ce qu’elle peut faire dans une situation critique », Schwark a déclaré, ajoutant: « Cela pourrait être, par exemple, la réduction des heures de travail. Si cela réduit la consommation d’électricité de 10 à 20 % supplémentaires, nous reporterons l’introduction des quotas. »

Le mois dernier, le Conseil fédéral suisse a annoncé qu’il cherchait à réduire la consommation de gaz naturel dans le pays de 15 % d’octobre 2022 à fin mars 2023, par rapport à la consommation moyenne des cinq dernières années. La décision a été expliquée comme une tentative de se préparer à d’éventuelles perturbations de l’approvisionnement en gaz en provenance de Russie.

LIRE LA SUITE:
La Suisse va réduire sa consommation d’énergie en hiver – médias

Les autorités suisses ont élaboré un plan d’urgence en cas de crise énergétique en cas de pénurie de gaz naturel et d’électricité. Le plan comprend plusieurs phases, allant d’une campagne de sensibilisation du public avec des appels à l’économie d’énergie, comme l’extinction des éclairages et des radiateurs des vitrines, au rationnement de l’électricité pour environ 30 000 gros consommateurs d’énergie.

Pour plus d’histoires sur l’économie et la finance, visitez la section commerciale de RT

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

RT

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.