Skip to content
Les militants palestiniens jurent une vengeance imminente contre Israël — RT World News


Tel Aviv sera la cible de missiles dans quelques heures, a déclaré le chef du Jihad islamique palestinien Ziyad Al-Nakhala

Le chef du Jihad islamique palestinien, Ziyad Al-Nakhala, a déclaré vendredi que son groupe ciblerait la capitale israélienne, Tel Aviv, avec des missiles. « dans les prochaines heures. » Auparavant, Israël avait tué un haut commandant de l’organisation militante lors d’une frappe aérienne.

« La métropole de Tel-Aviv sera l’une des cibles des missiles de la résistance, et les prochaines heures prouveront à l’ennemi que toutes les forces de la résistance ne font qu’un et que nous les combattrons comme un seul homme », Al-Nakhala a déclaré dans des propos rapportés par le réseau d’information palestinien Quds.

Les Forces de défense israéliennes (FDI) ont entre-temps déployé des batteries de défense antimissile Iron Dome près des villes de Beer Sheva, Tel Aviv et Jérusalem. Les vols ont été détournés de l’aéroport Ben Gourion de Tel-Aviv et les abris anti-bombes de la ville ont été préparés, a rapporté le Times of Israel.

Tsahal a lancé vendredi des frappes aériennes sur l’enclave palestinienne de Gaza, tuant le commandant du JIP Taysir al-Jabari. Les frappes, surnommées « Operation Breaking Dawn » par les FDI, visaient entre 10 et 20 terroristes du JIP et tuaient des membres d’un « escouade terroriste » qui étaient « en route pour mener une attaque de missile antichar et de tireur d’élite », l’armée israélienne a revendiqué.


Des responsables palestiniens ont déclaré qu’en dehors d’al-Jabari, au moins sept personnes ont été tuées dans les frappes, dont une fillette de cinq ans, et plus de 40 ont été blessées.

L’escalade dramatique à Gaza est survenue après que les responsables israéliens ont mis en garde pendant des jours contre des frappes imminentes du JIP. Les avertissements ont commencé après que les forces israéliennes ont arrêté lundi le chef du groupe en Cisjordanie, Bassem Saadi, dans la ville de Jénine. Un adolescent palestinien a été tué lors du raid contre la maison de Saadi, déclenchant un tollé dans les territoires palestiniens et incitant le JIP à placer ses combattants en état d’alerte maximale.

Bien que le Hamas, un autre groupe militant palestinien, n’ait pas été visé par l’opération de vendredi, il a publié une déclaration peu après l’annonce de la mort d’al-Jabari, disant « le sang de notre peuple et la résistance ne sont pas versés en vain. »

RT

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.