Skip to content
Les propriétaires de Manchester United, les Glazers, « mettent le club en vente »

Les propriétaires de Manchester United ont mis le club en vente, la famille Glazer prévoyant une sortie complète d’Old Trafford, selon des informations.

Les Américains ont demandé aux banquiers d’investissement d’explorer des options qui incluent une vente complète du club, a déclaré Sky News ce soir.

Leur mandat de 17 ans à United a été marqué par les protestations des fans mécontents de leur gestion du club et sera probablement accueilli avec joie. On dit qu’une déclaration sur leurs plans pourrait être imminente.

Alors que les Glazers ont connu du succès dans les premières années de leur règne, ils n’ont pas remporté de titre de Premier League depuis 2013. La période qui a suivi le départ à la retraite de Sir Alex Ferguson a été marquée par des bouleversements réguliers et des licenciements de cadres.

Des rapports ont fait surface pour la première fois en octobre selon lesquels les Glazers recherchaient de nouveaux investissements, bien que l’ampleur de leurs ambitions – vendre complètement le club – ne soit devenue claire.

On pensait que le prix de vente élevé atteint par Chelsea lors de la vente du club en mai encourageait les Glazers à explorer leurs options. Chelsea a été vendu pour 4,25 milliards de livres sterling même pendant une période où ils ont été sanctionnés par le gouvernement britannique en raison des liens de Roman Abramovich, alors propriétaire, avec Vladimir Poutine.

La sortie de Glazers marquerait la fin d’une période mouvementée de près de deux décennies.

Les protestations ont duré la majeure partie de leur mandat, les fans étant mécontents de la façon dont la famille américaine a endetté le club à la suite d’un rachat par emprunt en 2005.

Cela a déclenché un mouvement où les supporters portaient des écharpes vertes et jaunes, un clin d’œil aux couleurs originales du club de Newton Heath qui a précédé United. David Beckham en portait un lorsqu’il est revenu à Old Trafford en tant que joueur de l’AC Milan en 2010.

Les options pour les successeurs des Glazers sont limitées, tel est le prix élevé susceptible d’être généré par une vente totale du club.

Sir Jim Ratcliffe, le propriétaire milliardaire d’Ineos, a déjà exploré un achat auparavant, mais on lui a dit à l’époque que les Glazers ne voulaient pas vendre. Ratcliffe a déclaré ce mois-ci à Telegraph Sport qu’il n’avait pas l’intention d’acheter un club de Premier League après l’annonce que les propriétaires de Liverpool envisageaient une vente. Il peut encore être tenté de réfléchir à nouveau s’il est susceptible d’obtenir un résultat plus positif.

Plus à venir…


telegraph Uk

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.