Les ruines d’un temple vieux de 5 000 ans découvertes au Pérou

Selon le responsable des fouilles, il s’agit d’une enceinte religieuse, découverte sur le site de Los Paredones de la Otra Banda-Las Animas, près de la ville de Chiclayo, dans le nord du pays.

Publié


Temps de lecture : 1 min

Le site archéologique de Los Paredones, Pérou, 25 mars 2019. (DANIELPRUDEK / ISTOCKPHOTO / GETTY IMAGES)

« Il est possible que nous soyons confrontés à une enceinte religieuse vieille de 5 000 ans. » Des archéologues ont annoncé vendredi 28 juin avoir découvert il y a plusieurs semaines les ruines d’un temple sur le site archéologique de Los Paredones de la Otra Banda-Las Animas, près de la ville de Chiclayo, dans le nord-ouest du Pérou. Dans une vidéo diffusée par le ministère péruvien de la Culture ainsi que dans une interview à la chaîne péruvienne Sol TV, le chercheur Luis Muro a déclaré que ce temple avait été découvert il y a plusieurs semaines sur le site archéologique de Los Paredones de la Otra Banda-Las Animas, près de la ville de Chiclayo, dans le nord-ouest du Pérou. « espace architectural (était) délimité par des murs » constitué d’un sol argileux.

Parmi ce qui reste du temple, les archéologues ont identifié des frises avec des figures anthropomorphes en haut-relief, dont un corps humain à tête d’oiseau, des représentations de félins ou encore des griffes de reptile. L’équipe d’archéologues a également découvert les restes de ce qui « il y aurait eu un escalier central grâce auquel on pouvait monter sur une sorte de plate-forme dans la partie centrale » du temple, a déclaré Luis Muro.

La sépulture d’un enfant d’environ cinq ou six ans a également été identifiée lors de cette recherche archéologique, financée par l’Université catholique du Pérou et l’Université de Californie à Los Angeles (UCLA).