Skip to content
Les supporters français en pleine confiance avant la finale


Ils seront près de 6 000 supporters au stade de Lusail, où les Bleus affrontent l’Argentine dimanche, en ce jour de finale du Mondial-2022 au Qatar. A quelques heures de la rencontre, ils sont prêts à faire du bruit. Rapport.

A quelques heures de la grande finale de la Coupe du monde 2022, les supporters des Bleus répètent leurs plus belles chansons pour le match face à l’Argentine. Réunis par la fédération (FFF) dans un faux village tahitien près de l’ambassade de France, ils préparent, avec joie, le grand rendez-vous qui mettra fin à l’aventure qatarie des hommes de Didier Deschamps.

>> Suivez la finale en direct

La playlist est à l’avenant : les incontournables tubes des campagnes victorieuses de 1998 et 2018 « I will survive » et « Bring the Cup home » et, bien sûr, le tube des Bleus au Qatar, « Freed from desire » font monter les fans. sur les tableaux. Plus surprenant, « Meilleure vie » de Naps et Gims ou encore « Il a changé la vie » de Jean-Jacques Goldman sont également entendus.

Les supporters des Bleus – qui seront 6.000 au stade selon la FFF – abordent cette dernière rencontre de leur déplacement qatarien en toute confiance. Témoignages.

Michel Lemenez, 67 ans, chef d’entreprise


Les supporters français en pleine confiance avant la finale
Michel est un vétéran des déplacements en Coupe du monde pour soutenir les Bleus. © Allaoua Meziani, France 24

Je suis breton maintenant établi à Paris. C’est ma quatrième Coupe du monde après la Russie, l’Afrique du Sud et, bien sûr, celle de la France.

Ce qui est extraordinaire avec cette Coupe du monde, c’est que tout était très compact. J’ai passé quinze jours ici. L’un des principaux frais était le logement, mais j’ai eu la chance d’avoir un ami qui pouvait m’héberger. Cela m’a fait économiser 3000 euros. J’ai eu ma place via le club des supporters au prix normal de 628 euros, mais les prix du marché noir montent jusqu’à 5 000 euros.

Pour la finale, Messi est le seul problème. On a une vraie équipe et Mbappé. Ce qui fait notre force, c’est l’esprit d’équipe et la belle alchimie que Didier Deschamps a une fois de plus réussi à créer. Je vois un 4-1 avec un doublé de Mbappé, un but de Giroud et un de Griezmann, mais Messi qui trouve quand même la faille.

Clément Charbonnier, 26 ans, recruteur


Les supporters français en pleine confiance avant la finale
Clément a passé un mois à Doha pour la Coupe du monde. © Allaoua Meziani, France 24

Je suis arrivé il y a un mois. C’est mon 24e match. J’ai vu tout le parcours des Bleus, sauf le quart de finale. Nous étions rentrés en France avant de revenir pour le dernier carré. Pour les billets, il fallait réserver à l’avance. Nous avions déjà eu une quinzaine de billets sur le site de la FIFA. Nous en avions d’autres sur place mais nous avons besoin des bonnes pistes.

Nous avons vraiment passé un excellent séjour. Il y règne une très bonne ambiance, plus familiale que dans d’autres Mondiaux ou événements sportifs. En tant que supporter français, nous sommes souvent en infériorité numérique mais je pense qu’il ne faut pas forcément un million de personnes pour faire vibrer un stade.

Pour ce soir je vois un 3-2 avec des buts de Mbappé, Giroud et ce serait bien que le dernier soit de Griezmann.

Christophe Hourcade, 53 ans, dirigeant de PME


Les supporters français en pleine confiance avant la finale
Christophe (à droite) donne le ton avant la finale. © Allaoua Meziani, France 24

Je suis ici depuis un mois. En gros, je venais pour les trois premiers matchs et je devais rentrer à temps pour l’anniversaire de ma copine le 6 décembre. Oups… Je suis resté au camping. Sans payer de supplément, l’organisation est débordée mais adorable. Mais par bêtise, j’ai raté le deuxième match contre le Danemark. Et c’était déjà le cas en Russie pour le match contre le Pérou. Cela nous a fait plaisir !

Par rapport à l’Argentine, notre équipe est de plus en plus soudée. Didier Deschamps, lui, est de plus en plus serein. Sommes-nous blessés ? Pas grave, Tchouaméni, il assomme tout. Les gars, ils se complètent. Ils s’encouragent mutuellement.

Moi, je vais à contre-courant de tout le monde. Je ne vois que 1-0 et aucun but de Mbappé ou Messi. Je voudrais un but de Griezmann dès le départ. Antoine, il a beaucoup donné pour l’équipe, j’aimerais que ce soit sa récompense.

La Coupe du monde au Qatar au-delà du football :

France 24 Sport

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.