L’ESA révèle une découverte incroyable


DY a-t-il des « araignées sur Mars » ? C’est l’expression utilisée par l’Agence spatiale européenne (ESA) dans un récent communiqué, alors que de sombres formes étoilées ont été photographiées dans la région polaire au sud de la planète Mars. Rassurez-vous, il s’agit en réalité d’une illusion d’optique provoquée par un mélange de poussière et de fissures de glace.

La newsletter scientifique et technique

Tous les samedis à 16h

Recevez toutes les dernières actualités scientifiques et technologiques et plongez dans les grands débats, les découvertes majeures, les innovations et les coulisses…

MERCI !
Votre inscription a été prise en compte avec l’adresse email :

Pour découvrir toutes nos autres newsletters, rendez-vous ici : MonCompte

En vous inscrivant, vous acceptez les conditions générales d’utilisation et notre politique de confidentialité.

Dans la question ? Un phénomène climatique. La lumière du soleil transforme la glace de dioxyde de carbone en gaz, qui s’accumule et explose lors du printemps martien. Cela propulse la poussière et le sable dans des fontaines géantes tombant sur la planète, créant des taches sombres ressemblant à des araignées.

Un phénomène de paréidolie

Cette découverte a été rendue possible grâce aux données collectées par ExoMars Breed Gas Orbiter de l’ESA. Il a pris des photos dans la région polaire sud de la planète rouge, comme le rapporte TF1.

Les dimensions de chaque forme varient entre 45 mètres et 1 kilomètre de diamètre. Lorsque certains observateurs croient apercevoir des araignées ou même des animaux, cela est en réalité dû à un phénomène de paréidolie. Ces illusions visuelles se produisent souvent lors de l’examen d’étoiles ou d’objets ordinaires. Ils proviennent de la propension innée de notre cerveau à attribuer une signification à des formes aléatoires.

La sonde Mars Express offre, quant à elle, une perspective plus complète, avec des zones sombres indiquant la présence de ces bouches de gaz, mais aussi la présence d’un curieux réseau de reliefs géométriques évoquant des murs.