Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.

L’Espagnol Sanchez soutient l’accord d’amnistie catalan dans le but de former une nouvelle coalition – POLITICO


Le Premier ministre espagnol Pedro Sánchez a déclaré samedi qu’il soutenait l’octroi d’une amnistie aux personnes impliquées dans l’échec de la candidature à l’indépendance de la Catalogne en 2017.

« La Catalogne est prête à une réunion totale. Les représentants de plus de 80 pour cent des Catalans soutiennent cette mesure », a déclaré Sánchez. « Et pour ces mêmes raisons, au nom de l’Espagne, dans l’intérêt de l’Espagne, pour défendre la coexistence entre les Espagnols, je défends aujourd’hui l’amnistie en Catalogne pour les événements survenus au cours de la dernière décennie. »

Sanchez a déclaré que son soutien était le « seul moyen » de construire une coalition gouvernementale, a rapporté El Confidencial.

Le Parti socialiste (PSOE) de Sánchez a signé mardi un accord de coalition avec le groupe d’extrême gauche Sumar, dirigé par Yolanda Díaz. Mais cet accord ne suffit pas à obtenir une majorité au Parlement. L’accord comprend une série de mesures sociales, notamment des propositions visant à réglementer les suppressions d’emplois, à augmenter le salaire minimum et à réduire les heures de travail sans diminuer les salaires, selon El Pais.

L’Espagne se trouve dans un vide politique depuis que les élections nationales de juillet, peu concluantes, n’ont donné à aucun des principaux partis une voie claire pour former un gouvernement. Sánchez espère que son soutien à l’amnistie persuadera les partis catalans de le soutenir dans la formation d’un gouvernement.

L’amnistie potentielle a déclenché une tempête politique en Espagne, avec des opposants principalement conservateurs organisant de grandes manifestations et accusant Sánchez de mettre en péril l’État de droit pour son propre gain politique, comme le rapporte Reuters. Selon un récent sondage, 26 pour cent de la population espagnole est favorable à l’amnistie, contre 70 pour cent contre, a rapporté la radio espagnole Onda Cero. Le sondage révèle également que 28 pour cent pensent que la manière dont Sánchez traite cette question est correcte, tandis que 63 pour cent la jugent inappropriée.

Politc

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page