l’exposition d’un danseur blessé dans un documentaire captivant

Steven McRae est danseur au Royal Ballet de Londres. Victime d’une grave déchirure du tendon d’Achille, il a choisi de se battre pour remonter sur scène. Dans un documentaire poignant, Stéphane Carrel a suivi toutes les étapes de sa reconstruction.

France Télévisions – Culture Edito

Publié


Temps de lecture : 2 minutes

Le danseur Steven McRae dans le film documentaire

Sa carrière a été brisée sur scène le 16 octobre 2019, alors qu’il dansait L’histoire de Manon, le célèbre ballet de Kenneth MacMillan. Steven McRae est un « principal », l’équivalent de nos danseurs principaux, au Royal Ballet de Londres. Dans le documentaire Homme résilient que lui consacre Stéphane Carrel, en salles depuis le 17 avril, il explique avoir réalisé « un petit saut » Et sentiment « comme un coup de couteau dans le tendon d’Achille. »

Il ne peut plus tenir debout et se met à crier. Les spectateurs stupéfaits sont les premiers témoins de sa douleur et de son drame. Vingt minutes plus tard, la décision d’opérer était prise. Il sera plâtré puis portera une botte orthopédique pendant des semaines. Il sera arrêté pendant deux ans et demi.

Ne jamais abandonner

Sa carrière aurait pu s’arrêter là, mais sa passion pour la danse est si forte qu’il n’est pas prêt d’abandonner. Avec l’aide de son épouse, danseuse au Royal Ballet comme lui et mère de leurs trois enfants, il va se battre corps et âme pour se reconstruire et se remettre à la danse.

Directeur Stéphane Carrel l’a suivi pendant près de deux ans, étape après étape, pour le meilleur et pour le pire. Son documentaire ne cache rien des difficultés, des angoisses de ce brillant interprète qui se retrouve obligé de repartir de zéro, ou presque. Le titre du film fait référence à la résilience, ce capacité à ne jamais abandonner.

Homme résilient montre les coulisses, l’extrême difficulté du métier de danseur et l’épée de Damoclès que représente la blessure. On pense au film de Cédric Klapisch Dans le corps sorti en 2022 qui retraçait également le parcours d’un danseur blessé sur scène. La réalité rencontre la fiction. Et le dépasse souvent.

Pour son retour sur scène, Steven McRae ne choisit pas la facilité et répète Roméo et Juliette, l’un des ballets classiques les plus exigeants. Son instructeur lui conseille de retenir les chevaux. Il est pressé de retrouver son meilleur niveau.

Apprenez à mesurer vos efforts

Cependant, il sait mieux que quiconque ce qui se passe lorsque vous n’écoutez pas les signaux d’alarme envoyés par votre corps. Il l’a ignoré pendant longtemps avec beaucoup d’analgésiques. Apprendre à mesurer ses efforts fait partie intégrante du programme de reconstruction.

Homme résilient est une exposition en mouvement. Le danseur s’abandonne totalement sans masquer ses doutes et ses peurs. Malgré une certaine longueur, le documentaire donne matière à réflexion sur le sacerdoce que peut représenter ce métier. Il pose cette question difficile : comment vieillir dans la danse si le corps ne suit plus ?