L’hégémonie du Stade Toulousain, un danger pour le Top 14

Les Rouge et Noir règnent sur le championnat depuis 2019, ne laissant filer qu’un seul titre. Cette domination risque de nuire aux intérêts de la concurrence. Mais il semble impossible de le freiner.

Envoyé spécial à Marseille

Impressionnant, impitoyable, invincible…. Comme le dit Romain Ntamack, les superlatifs manquent pour décrire la démonstration toulousaine en finale du Top 14. Neuf essais aplatis (un record), 59 points marqués (encore un record, et quand on pense aux 12 points de conversion perdus au passage…), un écart de 56 points (battant le record de la finale 1900 entre le Racing CF et le Stade Bordelais , conclu 37 à 3). Vendredi soir à Marseille, le Stade Toulousain a porté sa domination à un autre niveau. Maintenir sa mainmise sur le championnat – 4e titre depuis 2019, seul celui de 2022 lui ayant échappé au profit de Montpellier -, ajoutant au passage un nouveau doublé Top 14-Coupe des Champions après celui de 2021, pour affirmer sa suprématie, instaurer un nouvelle dynastie.

Dynasty car cette série de succès n’est pas programmée pour s’arrêter là. Au contraire. Les champions le répètent, ils en veulent toujours plus. « Je suis sûr que ce groupe ne va pas…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 85% à découvrir.

Vente flash

1€ par mois pendant 3 mois. Sans engagement.

Déjà abonné ? Connectez-vous