Skip to content
Lodge au rugby ?  Hasler fait face à une grosse amende mais « ne se souvient pas », les dauphins signent Aitken


Le monde de la LNR attendait de voir pour quel club Matt Lodge pourrait jouer après son départ des New Zealand Warriors, mais peut-être ne sera-t-il pas du tout dans la LNR après avoir été aperçu en train de jouer au rugby à Brisbane.

Lodge a joué pour l’équipe de deuxième année de North Brisbane mardi soir, l’équipe perdant 27-14 contre Bond.

Il n’a pas seulement fait une petite apparition non plus avec Lodge qui aurait été sur le terrain pendant près d’une heure.

Le joueur de 26 ans n’a pas d’histoire documentée dans le rugby à XV. Un changement de code officiel serait dramatique mais pas sans précédent. Le fait qu’il soit sans contrat et qu’il ait joué un match de club semble plutôt curieux compte tenu des ramifications pour son propre avenir s’il se blessait.

Hasler « ne se souvient pas » se plaint de beaux métiers à tisser

Des Hasler devrait payer une lourde amende pour sa diatribe d’arbitre après la défaite dramatique de vendredi dernier contre Parramatta et le pilier Josh Aloiai pourrait également être sanctionné après avoir doublé les commentaires de l’entraîneur de Manly.

Hasler a affirmé que les officiels du match avaient « ramené » les anguilles dans la compétition avant l’essai de Will Penisini à quelques minutes de sceller à plein temps un triomphe de 22-20.

Dans un autre moment étrange de Hasler, il a affirmé lors de la conférence de presse de son capitaine mercredi qu’il « ne se souvenait pas » de ce qu’il avait dit à propos des arbitres cinq jours plus tôt et qu’il « n’aurait rien dit de controversé, c’est pour Bien sur ».

Il a dit qu’il avait parlé avec la LNR pour clarifier ses points de discorde et qu’il avait demandé que les incohérences concernant les plaquages ​​​​élevés et les décisions de hors-jeu soient examinées.

La LNR devrait infliger une amende à cinq chiffres à Hasler, qui a une longue histoire de remise en question de l’intégrité des arbitres.

Tout en ne voulant pas discuter des détails du cas de Hasler, le PDG de la LNR, Andrew Abdo, a déclaré que les arbitres devaient faire preuve de plus de respect.

« C’est important pour un sport professionnel pour tout le monde – que ce soit les joueurs, les entraîneurs, les administrateurs, les fans – tout le monde doit avoir un niveau de professionnalisme et un niveau de respect pour les officiels de match », a-t-il déclaré lors du lancement de la ronde autochtone.

« Ils ne sont pas parfaits, ils font des erreurs et nous devons garder tout cela en perspective. »

Il a ajouté que les entraîneurs et les joueurs « ont donné l’exemple de ce qui se passe dans tous les domaines à travers l’Australie à un niveau de masse. Il y aura des décisions qui iront contre vous, je comprends l’enjeu et la passion de chacun pour gagner. Mais je pense que tout le monde doit accepter qu’il y a des choses que nous disons et pouvons dire, et qu’il y a des choses que nous ne disons pas.

(Photo de Matt King/Getty Images)

Hasler était furieux d’un penalty tardif contre Christian Tuipolotu qui a précédé le dernier set de Parramatta.

« Ce n’était pas élevé. C’était un bon tacle. C’était un tacle courageux. Ils s’appellent une sauvegarde d’essai. L’idée du jeu est la défense et l’idée d’un arrêt d’essai est de trouver de gros jeux », a-t-il fulminé lors de la conférence de presse d’après-match.

« C’était un grand jeu. Cela ne fait qu’ajouter à la déception du résultat après un décompte de pénalités de 9-2. Ils se sont replongés dans le match.

« Des appels très douteux… Je suis sûr que Benny (l’arbitre Ben Cummins) reverra son jeu. »

Le premier rameur Josh Aloiai a déclaré mardi aux journalistes lors d’une séance de presse à Manly que :

«Je pensais que nous étions assez durs, pour la plupart. L’arbitre ne nous a rendu aucun service, en particulier en fin de match. Je pense qu’il a fait du mauvais travail et nous n’avons pas remporté la victoire. Je suis donc assez mécontent de lui, pour être honnête avec vous.

Lodge au rugby ?  Hasler fait face à une grosse amende mais « ne se souvient pas », les dauphins signent Aitken

(Photo de Matt King/Getty Images)

****

L’accessoire des Roosters Jared Waerea-Hargreaves a échappé à la suspension pour son grossièreté le week-end dernier et son entraîneur Trent Robinson a affirmé que la frustration envers l’arbitre Gerard Sutton était justifiée.

Robinson a fait valoir que son accessoire vedette était une cible pour les officiels, et ce n’est que sa livraison explétive qui l’a laissé tomber samedi.

Waerea-Hargreaves a été condamné pour avoir juré deux fois contre Sutton lors de la défaite 32-12 des Roosters contre Penrith, mais l’attaquant vétéran n’a été condamné qu’à une amende de 1800 $ après que le comité d’examen des matchs lui ait infligé une accusation de conduite contraire de premier rang.

Ramassant James Fisher-Harris haut alors que l’accessoire des Panthers traversait pour marquer tard, Waerea-Hargreaves a explosé alors qu’il était appelé pour être placé sur le rapport et a dit que Penrith se verrait attribuer un essai potentiel de huit points.

Abdo a également rejeté la dernière tranche de critiques affirmant que le bunker devrait être détruit en disant « il n’y a pas un sport professionnel dans le monde qui n’utilise pas la technologie pour aider à trouver le juste équilibre entre précision et continuité ».

Il a déclaré que l’utilisation d’angles à 360 degrés à partir de rediffusions de plusieurs caméras donnait aux officiels une bien meilleure chance de prendre des décisions correctes.

Aitken opte pour les dauphins

Les Dolphins continuent de constituer un groupe d’attaquants impressionnant pour leur première campagne dans la LNR, en ajoutant le deuxième rameur des Warriors Euan Aitken.

Aitken, 26 ans, avait déjà annoncé qu’il ne retournerait pas à Auckland pour la saison 2023 et qu’il n’aurait pas à se déplacer du tout, restant dans la même base de Redcliffe que les Warriors ont joué pendant la période COVID.

Il rejoint un groupe d’attaquants des Dolphins qui comprend déjà Jesse Bromwich, Kenny Bromwich et Felise Kaufusi.

Aitken, dont le contrat avec les Warriors devait initialement expirer à la fin de la saison prochaine avant d’obtenir sa libération anticipée, a déclaré que sa décision était de faire passer la famille en premier.

« Si cela ne tenait qu’à moi, je serais probablement allé (en Nouvelle-Zélande) et j’aurais vu le contrat parce que j’aime le club, il y a des gens formidables et il y a des gens formidables qui dirigent l’endroit », a-t-il déclaré aux journalistes.

« Donc, il y a certainement de bons souvenirs ici et c’est certainement une décision difficile de partir car il y a vraiment des gens formidables et ça va aller dans un avenir proche. »

Le directeur général des Dolphins, Terry Reader, a déclaré que l’expérience des 143 joueurs serait essentielle à la construction du nouveau club.

« Il est important de noter qu’il est assez habile pour jouer au centre ou sur le bord au deuxième rang, et c’est un atout précieux dans la compétition actuelle de la LNR », a-t-il déclaré.

« Il pourra également apporter une certaine familiarité autour de notre port d’attache pour notre nouvelle équipe après avoir passé une saison complète à s’entraîner et y avoir joué avec son club actuel.

« Euan et les Warriors sont actuellement à trois victoires en trois matchs à notre domicile du Moreton Daily Stadium cette saison – nous espérons qu’il pourra voir les mêmes résultats avec les Dolphins l’année prochaine. »

C’est un autre coup dur pour les stocks d’attaquants des Warriors après avoir coupé l’accessoire Matt Lodge la semaine dernière, bien qu’ils gagneront Mitch Barnett de Newcastle en 2023.

Ils seront également sans Chanel Harris-Tavita, qui fera une pause après cette saison.

Lodge au rugby ?  Hasler fait face à une grosse amende mais « ne se souvient pas », les dauphins signent Aitken

(Photo par Albert Perez/Getty Images)

Cowboys en groupe pour la sélection Origin

La vague d’échelle des Cowboys compte jusqu’à 10 joueurs dans le mélange pour la sélection State of Origin.

Reuben Cotter, qui débutera au premier rang contre Penrith, et le deuxième rameur Jeremiah Nanai auraient attiré l’attention du nouvel entraîneur du Queensland, Billy Slater.

L’attaquant expérimenté Coen Hess, dont la dernière des six apparitions a eu lieu en 2020, est un autre qui espère avoir des nouvelles de Slater lorsqu’il s’installera dans son équipe de 22 joueurs après la ronde 12.

Hamiso Tabuai-Fidow, Valentine Holmes, Murray Taulagi, Heilum Luki et Tom Gilbert sont également en lice dans le Queensland tandis que Reece Robson et Jordan McLean n’ont aucune chance de faire partie de l’équipe NSW.

« Le club est dans une position vraiment chanceuse, je pense que nous allons si bien que des tas de noms sont jetés dans le chapeau, ce qui est vraiment excitant », a déclaré Hess.

« La façon dont j’ai été sélectionné dans le passé était juste de m’inquiéter de la forme du club et de bien jouer, c’est là que se trouve mon espace de tête.

« Ayant de l’expérience, si j’avais la chance d’être sélectionné, je serais plus qu’à l’aise pour faire mon travail. »

Se préparant pour une bataille épique contre Penrith, le nord du Queensland garde les œillères plutôt que de s’inquiéter de ce que les premiers ministres pourraient leur lancer.

Les Cowboys se dirigent vers le BlueBet Stadium vendredi soir après six victoires successives pour passer au troisième rang du classement, tandis que les Panthers en tête ont des postes de premier ministre consécutifs dans la LNR fermement en vue.

Hess a été chargé de remplacer le verrou de la superstar blessé Jason Taumalolo tandis que Hamiso Tabuai-Fidow a remplacé Kyle Feldt, qui a également une blessure au genou.

La paire a chuté au début de la victoire de North Queensland sur les autres poids lourds de Melbourne au dernier tour.

Hess a joué principalement en tant que premier rameur cette saison, mais a déclaré qu’il n’essaierait pas de trop changer à la serrure.

Il a dit qu’ils essaieraient de se concentrer davantage sur eux-mêmes que sur leurs adversaires après avoir trouvé le succès dans la méthode du dernier tour contre le Storm.

« Je me souviens quand nous avons affronté les Roosters (au quatrième tour), nous étions plus inquiets pour eux alors qu’en entrant dans le match de Melbourne la semaine dernière, nous nous sommes concentrés sur nous et sur ce que nous devons bien faire et l’avons exécuté », le 25- dit un an.

«Il y aura probablement une chose similaire dans le match des Panthers.

« Nous savons ce qu’ils peuvent faire – ils ont une puissance de frappe sur tout le terrain et si vous vous concentrez sur trop de leurs joueurs, vous êtes pris dans ce que vous faites. »



Sports Grp2

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.