Skip to content
L’UE confirme son plan de rationnement du gaz — RT Business News


Le Conseil européen a donné son approbation finale vendredi à un plan qui verrait les pays de l’UE réduire leur consommation de gaz de 15% au cours des prochains mois.

La mesure vise à accroître la sécurité énergétique du bloc en économisant du gaz pour l’hiver à venir à la lumière d’éventuelles perturbations des approvisionnements en provenance de Russie, indique un communiqué de presse publié sur le site Internet du Conseil européen.

Les États membres ont convenu de réduire leur consommation de gaz entre le 1er août 2022 et le 31 mars 2023 de 15 % par rapport à leur niveau moyen d’utilisation au cours des cinq dernières années, indique le communiqué. Les pays peuvent recourir à des mesures de leur choix pour réduire la demande.

Le Conseil a indiqué qu’il se réservait le droit de déclencher une « alerte de l’Union » sur la sécurité de l’approvisionnement en gaz, auquel cas la réduction de la demande deviendrait obligatoire.

Certaines dérogations ont été accordées pour refléter les situations particulières de certains États membres, tels que ceux qui ne sont pas interconnectés avec les réseaux de gaz ou les réseaux électriques d’autres États membres.


Le règlement sera désormais publié au Journal officiel et entrera en vigueur le lendemain, ajoute le communiqué.

L’UE a constaté une réduction des approvisionnements en gaz de la Russie via le gazoduc Nord Stream 1, et elle craint maintenant que Moscou puisse complètement arrêter le flux.

La Russie a nié à plusieurs reprises avoir de tels plans, affirmant qu’elle reste un fournisseur fiable mais que les sanctions internationales empêchent le gaz de circuler à pleine capacité.

Pour plus d’histoires sur l’économie et la finance, visitez la section commerciale de RT

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

RT

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.