Skip to content
L’UE publie de sombres prévisions économiques — RT Business News


Selon Bruxelles, l’inflation devrait dépasser les 6 % dans l’Union européenne et la zone euro cette année

L’Union européenne a réduit lundi ses prévisions de croissance économique dans le bloc des 27 pays au milieu des sanctions imposées à la Russie à la suite du conflit en Ukraine et des perturbations de l’approvisionnement énergétique.

Selon le bras exécutif de l’UE, la Commission européenne (CE), la croissance du PIB réel dans l’UE et dans la zone euro sera de 2,7 % en 2022, contre 4 % prévu il y a trois mois.

La croissance devrait ralentir à 2,3 % l’an prochain, contre une précédente prévision de 2,8 % dans l’UE (et de 2,7 % dans la zone euro).

« Les perspectives de l’économie de l’UE avant le déclenchement de la guerre étaient pour une expansion prolongée et robuste », dit le rapport, ajoutant que « La guerre exacerbe les vents contraires préexistants à la croissance, qui devaient auparavant s’atténuer. »

Les prix de l’énergie ayant grimpé en flèche cette année, l’inflation devrait atteindre 6,1 % en moyenne en 2022 et culminer à 6,9 % au cours du trimestre en cours, a indiqué la CE. L’inflation a atteint 7,5 % en avril, le taux le plus élevé de l’histoire de l’union monétaire.

C’est un « révision à la hausse considérable par rapport à la prévision intermédiaire de l’hiver 2022 » d’inflation de 3,5%, selon les perspectives. L’inflation devrait ensuite tomber à 2,7 % en 2023, toujours au-dessus de l’objectif de 2 % de la Banque centrale européenne.


La commission a noté que « Le principal coup porté aux économies mondiale et européenne vient des prix des matières premières énergétiques. Bien qu’ils aient déjà considérablement augmenté avant la guerre, par rapport aux faibles niveaux enregistrés pendant la pandémie, l’incertitude sur les chaînes d’approvisionnement a fait pression sur les prix à la hausse, tout en augmentant leur volatilité.

Le rapport indique également que si les pressions inflationnistes s’intensifient, le PIB mondial devrait désormais augmenter de 3,2 % en 2022, en baisse par rapport aux 5,7 % précédemment prévus. La projection de croissance du PIB américain pour cette année a également été ramenée à 2,9 %, l’inflation devant grimper à 7,3 % avant de reculer à 3,1 % en 2023.

Pour plus d’histoires sur l’économie et la finance, visitez la section commerciale de RT

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

RT

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.