Skip to content
L’Ukraine s’apprête à saisir les avoirs de sympathisants présumés de la Russie — RT Russie et ex-Union soviétique


Une nouvelle loi permettra à l’Ukraine de reconstituer le budget de l’État aux dépens des « ennemis », a déclaré le président Zelensky

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a signé lundi une loi autorisant la confiscation des avoirs des citoyens accusés de soutenir la Russie dans le conflit en cours.

La législation, que le Parlement a adoptée à la mi-mai, stipule que la saisie des avoirs est une mesure extraordinaire qui ne peut être utilisée que pendant la loi martiale et sur la base d’une décision de justice. Dimanche, l’Ukraine a prolongé la loi martiale pour 90 jours supplémentaires, jusqu’au 23 août.

« La procédure de recherche et de saisie des avoirs des personnes sanctionnées, qui d’une manière ou d’une autre soutiennent l’agression des occupants contre l’Ukraine, nous permettra de reconstituer rapidement et efficacement le budget ukrainien aux dépens des ennemis », dit Zelenski.


Les actions qui pourraient conduire à la confiscation des avoirs des entreprises et des particuliers comprennent, ce qui est défini comme, porter atteinte à la sécurité nationale et à la souveraineté de l’Ukraine, identifier le patriotisme ukrainien au nazisme et inciter à la haine envers le peuple ukrainien, sa culture et sa langue.

En avril, le parlement ukrainien a adopté une loi autorisant la nationalisation des avoirs des citoyens russes, ou de ceux qui auraient des liens étroits avec Moscou, qui nient publiquement qu’une guerre soit en cours. La Russie décrit officiellement le conflit en Ukraine comme un « opération militaire spéciale ».

La Russie a attaqué l’Ukraine fin février, après l’échec de Kiev à mettre en œuvre les termes des accords de Minsk, signés pour la première fois en 2014, et la reconnaissance éventuelle par Moscou des républiques du Donbass de Donetsk et de Lougansk. Les protocoles négociés par l’Allemagne et la France ont été conçus pour donner aux régions séparatistes un statut spécial au sein de l’État ukrainien.

LIRE LA SUITE:
Saisir des actifs russes pour reconstruire l’Ukraine est illégal – États-Unis

Le Kremlin a depuis exigé que l’Ukraine se déclare officiellement un pays neutre qui ne rejoindra jamais le bloc militaire de l’OTAN dirigé par les États-Unis. Kiev insiste sur le fait que l’offensive russe n’a pas été provoquée et a démenti les allégations selon lesquelles il prévoyait de reprendre les deux républiques par la force.

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

RT

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.