Skip to content
L’un des propriétaires des Royals du Rajasthan m’a giflé, pas sûr que ce soit une comédie, révèle Ross Taylor

Ross Taylor a révélé un incident choquant survenu lors de son passage avec les Royals du Rajasthan, rappelant comment un propriétaire l’avait giflé plusieurs fois après qu’il n’ait pas réussi à marquer dans un match. Le frappeur a exprimé des doutes quant à savoir s’il s’agissait de plaisanteries ludiques, déclarant que rien de tel ne devrait se produire dans le sport.

Ross Taylor a fait la une des journaux avec sa nouvelle autobiographie « Black and White ». Le frappeur Kiwi a annoncé sa retraite du cricket international à la fin de l’année dernière après avoir représenté les Black Caps dans 450 matchs, lui donnant ainsi la liberté de s’exprimer sans crainte de conséquences professionnelles.

Le joueur de 38 ans a déjà allégué du racisme au sein du New Zealand Cricket et comment il a dû endurer des commentaires négatifs en raison de son appartenance ethnique. Maintenant, ses dernières révélations sur son passage à l’IPL ont envoyé des vagues dans la communauté du cricket.

Taylor se souvient d’un incident survenu lors de son passage avec le Royals du Rajasthanla Premier League indienne franchise qu’il représentait en 2011. Jouant 12 matchs, il avait réussi plus de 181 courses pour eux après avoir été acheté pour 4,6 crore INR. Cependant, apparemment, le prix a eu un coût pour lui, comme il l’a révélé à travers un incident survenu à la suite d’un match contre les Punjab Kings.

Parimatch

Explorez la revue Parimatch et découvrez de quoi le meilleur bookmaker de paris sur le cricket en Inde est capable!

Trouver

« Le Rajasthan a joué Rois XI Pendjab à Mohali. La chasse était de 195, j’étais lbw pour un canard et nous ne nous sommes pas rapprochés », a-t-il été cité dans son autobiographie par stuff.co.nz.

« Après, l’équipe, le personnel de soutien et la direction étaient au bar au dernier étage de l’hôtel. Liz Hurley était là avec Warnie. L’un des propriétaires des Royals m’a dit : « Ross, nous ne t’avons pas payé un million de dollars ». pour avoir un canard » et m’a giflé trois ou quatre fois. Il riait et ce n’étaient pas des claques dures mais je ne suis pas sûr que ce soit entièrement de la comédie. Dans les circonstances, je n’allais pas faire un problème, mais je ne pouvais pas imaginer que cela se produise dans de nombreux environnements sportifs professionnels. »

Le légendaire batteur droitier a joué pour la dernière fois dans l’IPL en 2014 pour les Capitals de Delhi, alors connu sous le nom de Les casse-cou de Delhi. Auparavant, il avait aussi revêtu les couleurs de Challengers royaux Bangalore et Guerriers de Pune Inde.

Suivez-nous sur Facebook ici

Restez connecté avec nous sur Twitter ici

Aimez et partagez notre page Instagram ici



Sports Grp2

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.