Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.

Lutte contre la violence armée | Le SPVM veut se rapprocher des communautés montréalaises

La police de Montréal s’engage à être mieux connectée aux différentes communautés de la métropole, afin de prévenir plus efficacement la violence armée, a annoncé mercredi le chef de police Fady Dagher.


«Dès 2024, nous réactiverons les structures de vigilance dans les communautés pour prendre le pouls du terrain et détecter à l’avance les tensions qui pourraient surgir», a déclaré le directeur du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), lors de l’ouverture. du deuxième Forum pour la lutte contre les violences armées.

Nous devons être proactifs et intégrés, nous n’avons pas le choix. Nous ne pouvons plus nous contenter d’être réactifs. Nous profiterons de ces structures de vigilance pour aborder des sujets difficiles : profilage racial, arrestations et autres sujets sensibles pour lesquels nous devons faire preuve d’humilité et d’ouverture pour trouver des solutions durables.

Fady Dagher, chef du SPVM

M. Dagher a également indiqué que le comité directeur du SPVM se réunirait désormais dans les locaux des organismes communautaires des différents quartiers, afin d’être mieux informé des enjeux.

Le chef de la police a par ailleurs révélé qu’il rencontrait mercredi matin des représentants des communautés juive et arabe de la métropole, inquiets d’être victimes de crimes haineux à la suite du conflit entre Israël et le Hamas.

Même si la violence armée a diminué de 30 % dans la métropole depuis le début de l’année, la communauté doit maintenir ses efforts pour continuer de la combattre et de la prévenir, a souligné la mairesse de Montréal, Valérie Plante, lors du même événement.

« Nous n’abandonnons pas », a-t-elle déclaré. Nous sommes encouragés, mais nous ne disons pas que tout est réglé. »

M.moi Plante a rappelé que le modèle montréalais de lutte contre la violence armée vise à œuvrer en prévention ainsi qu’en répression, particulièrement auprès des jeunes, qu’il faut rejoindre avant qu’ils ne soient entraînés sur la voie de la criminalité.

Le deuxième forum organisé sur ce sujet, après la première édition qui a eu lieu en mars 2022, vise à analyser l’efficacité des mesures déjà mises en place et à proposer d’autres initiatives pour lutter contre les violences. Le forum se poursuit jeudi.


canada-lapresse

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page