Skip to content
Marin Cilic teste positif pour Covid après s’être entraîné avec Novak Djokovic à Wimbledon

Wimbledon a eu sa première alerte au Covid-19 lundi soir lorsque l’ancien finaliste Marin Cilic, qui s’était entraîné la semaine dernière avec le champion en titre Novak Djokovic, a été expulsé du tournoi.

L’ancien champion croate de l’US Open a été attiré pour jouer contre Rafael Nadal en quart de finale et a été photographié en train de jouer sur le court central jeudi dernier avec Djokovic.

Wimbledon a été complètement annulé en raison de la pandémie de Covid-19 en 2020 et n’est revenu que l’année dernière sous réserve de protocoles stricts. Comme pour la plupart des événements sportifs, ces protocoles ont été considérablement assouplies cette année malgré une augmentation du nombre d’infections à Covid en Angleterre au cours du mois dernier.

Cilic a atteint la finale de Wimbledon en 2017, perdant en deux sets contre Roger Federer, et a confirmé sur Instagram qu’il souffrait de Covid-19. Une déclaration antérieure du All England Club avait simplement attribué le retrait du joueur de 33 ans à une « maladie ».

« Hé les gars, je suis triste de partager que j’ai été testé positif au COVID », a déclaré Cilic, ajoutant qu’il avait « le cœur brisé » de voir sa saison se terminer sur l’herbe en raison d’une maladie.

« Je me suis isolé et j’espérais être prêt, mais malheureusement, je ne me sens toujours pas bien et je ne peux pas concourir à mon meilleur niveau. »

Cilic, qui avait été classé 14e tête de série, était considéré comme un pari extérieur solide après avoir atteint les demi-finales de l’Open de France et fait également partie des quatre derniers du tournoi ATP 500 sur gazon à Queen’s ce mois-ci.

Cilic sera remplacé au tirage au sort par Nuno Borges. Son retrait est un grand coup de pouce pour Nadal, qui a remporté les deux premiers tournois du Grand Chelem de la saison pour s’éloigner de Djokovic et de Federer sur la liste de tous les temps.

Djokovic avait été contraint de manquer tout l’Open d’Australie plus tôt cette année lorsqu’il a été dramatiquement mis en quarantaine à la suite des protestations de Covid-19 concernant son exemption médicale pour concourir.


telegraph Uk

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.