Mathilde Panot convoquée par la police pour « apologie du terrorisme »

Publié


Durée de la vidéo : 2 minutes

Politique : Mathilde Panot convoquée par la police pour « apologie du terrorisme »

Politique : Mathilde Panot convoquée par la police pour « apologie du terrorisme »
Politique : Mathilde Panot convoquée par la police pour « apologie du terrorisme »
(franceinfo)

Mathilde Panot, la patronne des députés insoumis, a annoncé mardi 23 avril avoir été convoquée par la police pour « apologie du terrorisme ». C’est la toute première fois sous la Ve République que le président d’un groupe d’opposition est convoqué pour un motif aussi grave.

Mathilde Panot a annoncé, dans un communiqué publié mardi 23 avril, sa convocation par la police pour « apologie du terrorisme ». Le patron des députés insoumis a dénoncé un scandale : « Nous ne serons pas silencieux. Aucune convocation, aucune intimidation d’aucune sorte ne nous empêchera de protester contre le génocide en cours du peuple palestinien. ». Cette convocation intervient quelques jours après celle de Rima Hassan, 7e de la liste La France insoumise (LFI) aux élections européennes.

Un communiqué controversé datant du 7 octobre

Cette convocation fait partie d’une enquête qui a été ouverte à la suite d’un communiqué publié par le groupe parlementaire le 7 octobre, jour de l’attaque menée par le Hamas contre Israël qui a fait plus de 1.200 morts. Ce texte a suscité la polémique car il était parallèle à l’attaque du mouvement islamiste Hamas et « l’intensification de la politique d’occupation israélienne » dans les territoires palestiniens. Pour LFI, cette convocation sert à exploiter la justice.