Skip to content
Matthew Wolff, le dernier talent à rejoindre la série LIV Golf soutenue par l’Arabie saoudite

Tant pis pour le circuit rebelle saoudien qui n’est qu’un terrain de retraite ultra-lucratif pour les grands noms avec leurs meilleures années derrière eux.

Dans un mouvement qui va encore plus alarmer les couloirs de pouvoir traditionnels du jeu professionnel masculin, Telegraph Sport a appris que la LIV Golf Series annoncera lundi deux nouvelles recrues de moins de 25 ans, toutes deux considérées comme possédant un énorme potentiel.

Matthew Wolff, 23 ans, a été classé dans le top 20 mondial au début de l’année dernière, étant devenu le premier golfeur masculin à terminer dans le top cinq de ses deux premiers tournois majeurs depuis 132 ans.

Le Californien est depuis tombé à la 75e place du classement, avec quatre coupes manquées lors de ses cinq derniers événements, et ceux qui insistent encore bizarrement pour ridiculiser la liste de LIV souligneront sans aucun doute le swing peu orthodoxe de Wolff et prétendront que lui aussi saisit simplement le dollars initiaux pendant qu’ils sont disponibles.

Mais soyez sûr que la défection de Wolff du PGA Tour, sachant qu’il sera frappé d’une interdiction indéfinie dès que sa balle sera en l’air lors du deuxième événement LIV de 25 millions de dollars jeudi, est notable. Tout comme celle de l’Espagnol Eugenio Chacarra.

Le joueur de 22 ans était le deuxième amateur le mieux classé au monde et ses exploits sur le circuit universitaire américain avec Oklahoma State lui ont valu le surnom de « Nino Marvilla » (« Wonder Boy »).

Pourtant, après avoir récemment déclaré qu’il avait l’intention de suivre l’exemple de son compatriote Jon Rahm, le numéro 3 mondial qui a terminé les quatre années de sa bourse à l’Arizona State, il a décidé de se lancer directement avec LIV, estimant que même s’il terminait dernier en chacun des sept événements LIv restants cette année et les 10 l’année prochaine, il aurait toujours la garantie de plus de 2 millions de livres sterling. Il y a aussi probablement un bonus de signature.

« Ma position est celle d’un joueur qui n’est pas membre du PGA Tour ou du DP World Tour, et je n’ai pas gagné d’argent pendant que j’étais amateur, donc je peux jouer dans cette ligue sans problème », a déclaré Chacarra, dont sa sœur Carolina a également fait sensation pendant son séjour à l’université américaine, a déclaré Marca.

« Ce contrat me donne la tranquillité d’esprit et assure l’avenir de ma famille. Mon grand-père m’a toujours dit que quand on en avait l’occasion, il fallait prendre le train.

Ce ne sont peut-être pas seulement les paroles d’un parent qui ont aidé à convaincre le jeune Madridien. Le mentor de Chacarra est Sergio Garcia, qui est déjà dans les livres de LIV et qui a démissionné de son adhésion au PGA Tour.

On pense que Chacarra rejoindra l’écurie de GSE Worldwide, l’agence qui supervise également la carrière de plusieurs joueurs de LIV, dont Garcia, Bryson DeChambeau, Louis Oosthuizen, Branden Grace – et Wolff.

La société basée aux États-Unis a également Carlos Ortiza comme client et il est entendu que le joueur de 31 ans sera le troisième joueur nommé par LIV aujourd’hui alors qu’il complète son groupe de 48 joueurs pour son premier événement sur le sol américain qui se déroule à Portland. , Oregon cette semaine.

Ortiz, le numéro 115 mondial, rejoint son compatriote mexicain Abraham Ancer, qui est un autre joueur du GSE. Le numéro 20 mondial a été dévoilé la semaine dernière en tant que capture LIV aux côtés du quadruple vainqueur majeur Brooks Koepka.


telegraph Uk

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.