Skip to content
Max Burgin sur le chemin de la célébrité après avoir anéanti ses rivaux pour remporter le titre britannique du 800 m

Son temps gagnant de 1 min 44,54 s a été le plus rapide jamais réalisé sur cette piste de Manchester. Daniel Rowden a remporté l’argent, tandis que Kyle Langford a rapidement remporté le bronze.

« Tout le monde savait ce que j’allais faire », a déclaré Burgin, qui vient de terminer la première année d’un diplôme d’histoire à l’Université de Leeds. « Le vent a jeté un doute sur le fait que courir en tête était la meilleure idée, mais j’ai suivi le plan et cela a payé.

« Mes temps sont à la hauteur de ce que font les meilleurs en ce moment, mais les championnats du monde sont une autre paire de manches, avec trois manches et la vitesse à laquelle les manches se déroulent. Ce sera certainement un défi différent mais que j’attendrai avec impatience. J’irai avec de grands espoirs, de grandes ambitions et je verrai jusqu’où ils me mèneront.

Ces grands espoirs sont là depuis un certain temps. Détenant déjà des records européens du 800 m aux niveaux des moins de 18 ans et des moins de 20 ans, ainsi que des records britanniques du 800 m aux niveaux des moins de 15 ans, des moins de 17 ans et des moins de 20 ans, malgré de fréquents problèmes de blessures, son record mondial de 1: 43,52 établi il y a quinze jours met lui derrière seulement Seb Coe, Steve Cram et Peter Elliott dans le classement britannique senior de tous les temps. Illustre entreprise qu’il semble destiné à rejoindre.

De ses exploits un peu moins dignes après avoir franchi la ligne d’arrivée, qui ont retardé la cérémonie des médailles, il a plaisanté : « Je savais que ça allait arriver. C’est juste moi après chaque course. J’ai mis tellement dedans que je suis un peu dans le trou après.

« C’était une assez bonne journée pour moi – ce n’était que 10-15 minutes. J’ai mis jusqu’à une demi-heure avant de pouvoir recommencer à marcher.

Jemma Reekie a déclaré son intention de faire mieux que sa quatrième place aux Jeux olympiques de l’an dernier en montant sur le podium mondial féminin du 800 m le mois prochain. Tentant de rebondir après « une saison en montagnes russes » qui a commencé par contracter la fièvre glandulaire, Reekie a remporté le titre britannique en 2:06.03.


telegraph Uk

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.