Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.

Mémorial de la mission en Afghanistan | Renée Daoust déplore la réponse des ministres

(Ottawa) Le groupe d’architectes qui a été choisi par un jury pour construire un monument à l’intervention canadienne en Afghanistan avant d’être exclu du processus par le gouvernement fédéral regrette d’avoir reçu une explication « pathétique » de la part d’Ottawa sur la façon dont Le contrat a finalement été attribué.


Le projet soumis par Renée Daoust et son équipe a été choisi par un jury.

Cependant, le gouvernement fédéral a ignoré le résultat et a choisi d’attribuer le contrat à un autre groupe. Il a expliqué sa décision en disant qu’il souhaitait mieux refléter les préférences des anciens combattants qui ont participé à un sondage en ligne composé de trois questions.

Mardi, la ministre du Patrimoine canadien, Pascale St-Onge, et sa collègue ministre des Anciens Combattants, Ginette Petitpas Taylor, ont témoigné devant le Comité permanent des Anciens Combattants de la Chambre des communes pour expliquer comment le concept final a été choisi.

Dans sa déclaration initiale, la ministre St-Onge a indiqué que les questions devraient particulièrement s’adresser à Mme.moi Petitpas Taylor, tout en mentionnant que c’était le moins que le gouvernement fédéral puisse faire d’écouter l’opinion des anciens combattants pour honorer leur sacrifice.

Mais selon Mmoi Daoust, les anciens combattants étaient bien représentés au sein du jury de sept personnes, qui avait également pour mission de tenir compte des résultats de l’enquête avant de faire son choix.


canada-lapresse

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page