Skip to content
Menace de fermeture de stades alors que la FA cherche à lutter contre l’escalade du désordre des fans
J

La FA a déclaré sa volonté d’utiliser les sanctions les plus sévères pour éradiquer le désordre des fans – y compris la fermeture de stades.

La présidente Debbie Hewitt a déclaré mardi qu’il y avait un accord entre les autorités du jeu et les clubs pour prendre des mesures supplémentaires pour résoudre le problème, après avoir relevé la tête à plusieurs reprises à la fin de la saison.

L’instance dirigeante du football européen, l’UEFA, impose régulièrement des fermetures partielles ou complètes de stades aux clubs dont les supporters sont coupables de désordre, mais les amendes sont à ce jour la sanction la plus courante en Angleterre.

Aucune accusation disciplinaire n’a encore été portée contre les clubs impliqués dans les troubles de fin de saison, mais auparavant, Birmingham avait été condamné à une amende de 42 500 £ par la FA lorsqu’un spectateur a couru sur le terrain et a agressé Jack Grealish, alors d’Aston Villa, lors d’un match à Mars 2019.

Au sujet des problèmes de foule la saison dernière, Hewitt a déclaré: «C’est une tendance inquiétante et laide. Le terrain est sacré et les joueurs, les officiels de match et les entraîneurs doivent pouvoir jouer dans un environnement sûr.

« Si vous regardez certaines des images qui se déroulent à la fin de la saison dernière, c’était dérangeant et tout sauf sûr pour ces joueurs et même pour certains de ces fans qui ont envahi le terrain. C’est une énorme préoccupation et nous travaillons au sein de la FA pour mettre en place les sanctions les plus sévères possibles.

« Je pense que la chose qui m’a plu quand nous avons commencé à avoir le débat, quand nous avons vu cette tendance apparaître pour la première fois [the assumption was]’Oh les clubs ne voudront pas [sanctions]les clubs le rejetteront’ et en fait, tout sauf ça.

« J’étais à une session avec tous les clubs de Premier League il y a environ une semaine et chaque club dans cette salle [said], « Nous devons mettre en place des sanctions plus sévères ». Il n’y avait absolument aucune résistance, [just] alignement complet et absolu sur ce que nous devons faire.

« Nous prévoyons – probablement la semaine avant le début de la nouvelle saison – de faire une déclaration à ce sujet. »

Interrogé directement sur la possibilité de fermetures de stades, Hewitt a répondu: « J’aimerais les sanctions les plus fortes possibles que nous puissions avoir, donc je pense que cela en dit assez sur ce que nous allons apporter. »

Alors que la FA peut sanctionner les clubs pour désordre dans la foule, il appartient à la police et aux clubs d’imposer des sanctions aux supporters individuels.

Un supporter de Nottingham Forest a été emprisonné pour avoir agressé l’attaquant de Sheffield United Billy Sharp après que des fans aient envahi le terrain à la fin de la demi-finale retour des barrages du championnat au City Ground le mois dernier. Le supporter, Robert Biggs, a également reçu une ordonnance d’interdiction de football de 10 ans.

Les joueurs ont également été confrontés à des spectateurs lors de matchs à Manchester City, Northampton et Port Vale au cours du dernier mois de la saison, tandis que le manager de Crystal Palace, Patrick Vieira, a été impliqué dans une altercation avec un supporter après que les fans d’Everton aient envahi le terrain lors de la dernière maison des Toffees. match de la saison à Goodison Park où ils ont assuré leur survie en Premier League.

Maheta Molango, directeur général de l’Association des footballeurs professionnels, a déclaré que les autorités du football ne pouvaient pas se permettre de « jouer » avec la sécurité des joueurs.

Reportage supplémentaire par PA Media.

Sports standard En2Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.