Michel Hazanavicius en compétition pour la Palme d’Or avec le film d’animation « Le Bien Précieux »

Publié


Durée de la vidéo : 95 minutes

Ce live démarre le 24/05/2024 à 17h55

Le réalisateur de « The Artist » raconte l’histoire d’un enfant juif qui échappe miraculeusement à la déportation en étant recueilli par une famille vivant dans un bois.

Dernier jour de compétition à Cannes. Le jury et sa présidente Greta Gerwig termineront leur marathon de projections avec deux films, vendredi 24 mai : Graines de figuier sauvagedu réalisateur iranien Mohammad Rasoulof et Le bien le plus précieux, de Michel Hazanavicius. Le premier raconte l’histoire d’un juge d’instruction du tribunal révolutionnaire de Téhéran, pris par la paranoïa et imposant sa loi à sa famille. Le réalisateur, condamné juste avant l’ouverture du Festival à une peine de prison par les autorités iraniennes, montera les marches un peu avant 15 heures.

Le deuxième film crée un événement, puisqu’il s’agit du premier long métrage d’animation en compétition depuis Valse avec Bachir, d’Ari Folman, en 2008. Le genre est un peu oublié quand il s’agit de concourir pour la Palme d’Or.

Dans ce long métrage projeté à 19h30 sur la Croisette, Michel Hazanavicius retrace l’histoire deun enfant juif qui échappe miraculeusement à la déportation. Accueillie par un bûcheron et son mari, cette enfant « va bouleverser la vie de cette femme, de son mari, et de tous ceux qui vont traverser son destin »annonce le synopsis. La journée sera également marquée par le cours de maître de George Lucas, le père de la saga Guerres des étoilesavant de recevoir une Palme d’Or d’honneur le lendemain, lors de la cérémonie de clôture.