Skip to content
Monaco doit rebondir face au Bayern Munich


La Roca Team (5e) reçoit le Bayern Munich (15e) ce vendredi à 19 heures avec pour objectif de rester dans la partie supérieure du classement de l’Euroligue. Battus à quatre reprises lors des cinq derniers matches, les Monégasques ont l’obligation de se ressaisir.

Dijon, Valence, Limoges et Fenerbahçe sont venus tour à tour dominer l’AS Monaco Basket. Seule lueur d’espoir au tableau, la victoire contre Baskonia il y a tout juste une semaine. Un mois de novembre compliqué mais il n’y a pas encore le feu sur le Rocher, grâce à un excellent début de saison (12 victoires sur les 13 premières rencontres, toutes compétitions confondues).

La défense, la clé du succès

« Nous devons être plus forts sur nos principes défensifs et mieux réussir à déplacer le ballon sans le perdre. On leur a donné beaucoup de coups ouverts », s’était agacé Elie Okobo mardi soir après la défaite 93-96 contre Fenerbahçe, leader de l’Euroligue.

Menés de 19 points à l’entame du dernier quart-temps, les Monégasques ont encore pu revenir dans le match mais le réveil a été trop tard. « Fener est probablement la meilleure équipe d’Europe en ce moment. Nous devons respecter ce que nous avons fait au cours du dernier quart-temps. On a montré beaucoup de caractère », tempère l’entraîneur Sasa Obradovic.

Dynamique opposée

Si Monaco a commencé fort puis s’est calmé, c’est l’inverse pour le Bayern. Après cinq défaites pour débuter leur campagne européenne, les Allemands se sont ressaisis et visent désormais le Top 8. Déjà vainqueurs d’un petit point sur le parquet de l’Asvel cette semaine (74-75), Andrea Trinchieri et ses hommes vont tenter d’enchaîner en Principauté face à l’équipe qui perd le plus de ballons (9,8 par match).

« Pour nous qui voulons être en barrages en fin de saison, c’est un match à gagner, prévient Sasa Obradovic. Il va falloir prendre les bons ingrédients, qui ont marché contre Fenerbahçe, notamment dans le dernier quart-temps, pour arriver à nos fins. Autrement dit, il va falloir jouer de la première à la dernière minute avec la même intensité.

La source


zimonews Fr2En2Fr