Skip to content
Montréal et Laval |  Nouvelle menace de grève dans les CPE

(Montréal) Une menace de grève plane à nouveau sur plusieurs CPE des régions de Montréal et Laval.

Publié à 9:56
Mis à jour à 11h15

Lia Lévesque
La Presse Canadienne

83 CPE, soit 115 établissements, pourraient être touchés par le mouvement.

Bien qu’il y ait eu une entente sur le renouvellement des conventions collectives pour tout le Québec en décembre dernier, la négociation n’est pas bloquée pour tout le monde puisque l’association patronale concernée n’était pas assise à la table nationale. négociation à ce moment-là. Elle veut donc négocier sa convention collective, incluant les clauses régionales.

Devant l’impossibilité de conclure une entente depuis ce temps, le Syndicat des travailleuses des CPE de Montréal et Laval menace de recourir à nouveau à la grève. Le syndicat, rattaché à la Fédération de la santé et des services sociaux affiliée à la CSN, consultera ses membres à ce sujet lors d’assemblées générales la semaine prochaine.

En entrevue jeudi, la vice-présidente aux négociations, Nathalie Fontaine, a prévenu que le syndicat recommanderait la grève à ses membres. Elle ne sait pas pour l’instant si le mandat demandé sera celui d’une grève illimitée ou de journées de grève à tenir le moment venu.

« Il est clair que nous allons exercer des moyens qui seront probablement la grève. Est-ce que ça va être une banque [de jours de grève] ? Sera-t-il illimité ? Nous pouvons formuler une recommandation, mais le parquet peut aussi apporter des modifications à notre recommandation », a expliqué Mme.moi Fontaine.

« On a beaucoup entendu parler de leur détermination, le 16 mars, à presque se rendre au GGI [grève générale illimitée]. Sera-ce la décision qui sera prise la semaine prochaine? Je ne peux pas te le dire. Mais certes il y aura des moyens de pression et il ne s’agira pas seulement de porter des collants ou de montrer un tract, mais il y aura notamment des journées de grève », prévient-elle.

Lueur d’espoir : les parties se sont retrouvées en conciliation, ce jeudi.

L’Association nationale patronale des CPE n’avait pas fait connaître ses commentaires au moment d’écrire ces lignes.


canada-lapresse

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.