Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.

Moyens de pression | « Pantalons de clown » à la SQ

Les policiers de la Sûreté du Québec (SQ) sortiront leur pantalon de clown ce jeudi matin, insatisfaits de la façon dont se déroulent les négociations avec Québec.


«Nous n’avons d’autre choix que de recourir à un moyen de visibilité porteur d’un message d’insatisfaction», a déclaré le président de l’Association des policiers provinciaux du Québec (APPQ), Jacques Painchaud, dans un communiqué.

L’APPQ avait déjà conclu une entente de principe avec Québec qui prévoyait une augmentation de la rémunération globale des policiers d’environ 21 % sur cinq ans. Les membres de l’association ont cependant rejeté cet accord de principe, dans une proportion de 59 %.

C’est le délai entre ce rejet et la reprise des négociations qui a insatisfait l’APPQ. Une réunion s’est tenue mercredi entre les deux partis, mais « le gouvernement n’a pas été en mesure de nous démontrer sa volonté de parvenir à un accord en améliorant le premier », a indiqué le syndicat dans son communiqué.

Ainsi, « il est demandé aux policiers de la Sûreté du Québec de porter des pantalons cargo en camouflage ou en denim pendant leurs heures de travail ».

En août dernier, les tribunaux ont invalidé la loi du gouvernement Couillard adoptée en 2017 interdisant le port de tels vêtements.

Cette interdiction violait la liberté d’expression et d’association des agents et n’était pas justifiée par des préoccupations de sécurité publique, selon la juge Florence Lucas de la Cour supérieure.

« Les conséquences de l’atteinte aux droits fondamentaux des policiers s’avèrent disproportionnées par rapport aux effets bénéfiques probables des dispositions litigieuses », indique son jugement. « Ni les recherches empiriques ni les faits ne démontrent que le remplacement ou la modification de l’uniforme peut avoir un effet sur le service à la population et la sécurité publique. »


canada-lapresse

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page