Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.

Négociations du secteur public | La FAE rejette l’offre du gouvernement et présentera une contre-offre

La Fédération de l’enseignement autonome (FAE) a annoncé mercredi soir son intention de déposer une nouvelle contre-offre, rejetant ainsi la plus récente proposition de réglementation du gouvernement Legault, faite lundi.


Quant à l’offre bonifiée mercredi après-midi de Sonia LeBel, présidente du Conseil du Trésor, qui promet une augmentation salariale de 12,7 % sur 5 ans, la FAE l’a également jugée insatisfaisante. «L’écart reste important entre cette nouvelle offre et notre demande», a déclaré la présidente du syndicat, Mélanie Hubert.

La FAE souhaite obtenir une augmentation annuelle des salaires oscillant entre 4% et l’Indice des Prix à la Consommation (IPC), selon lequel de ces chiffres est le plus élevé.

« Comme nous demandons également des corrections sur notre grille salariale (…), nous évaluerons les propositions de l’employeur dans leur intégralité », a-t-elle ajouté.

Ce faisant, la grève générale illimitée (GGI) dans laquelle la FAE est engagée depuis 10 jours va se poursuivre. Bref, les enseignants maintiennent « leurs revendications sur la composition de la classe, la réduction de leur charge de travail et leur autonomie professionnelle », a expliqué le syndicat dans un communiqué.

La FAE a toujours pour objectif de sortir de l’impasse dans laquelle se trouvent les négociations, afin de parvenir à un accord satisfaisant avant les vacances, assure-t-elle.


canada-lapresse

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page