Nestlé détruit deux millions de bouteilles de Perrier

Publié


Durée de la vidéo : 2 minutes

Le groupe Nestlé a dû détruire près de deux millions de bouteilles de Perrier après la découverte de bactéries d'origine fécale sur son site de captage d'eau de Vergèze, dans le Gard.  Le préfet a ordonné au groupe de ne plus utiliser l'eau de ce puits jusqu'à nouvel ordre.

Eau contaminée : Nestlé détruit deux millions de bouteilles Perrier
Le groupe Nestlé a dû détruire près de deux millions de bouteilles de Perrier après la découverte de bactéries d’origine fécale sur son site de captage d’eau de Vergèze, dans le Gard. Le préfet a ordonné au groupe de ne plus utiliser l’eau de ce puits jusqu’à nouvel ordre.
(France2)

Le groupe Nestlé a dû détruire près de deux millions de bouteilles de Perrier après la découverte de bactéries d’origine fécale sur son site de captage d’eau de Vergèze, dans le Gard. Le préfet a ordonné au groupe de ne plus utiliser l’eau de ce puits jusqu’à nouvel ordre.

Depuis longtemps, les bulles minérales et la fraîcheur naturelle du Perrier sont vantées. Mais aujourd’hui, la marque se retrouve dans la tourmente. La multinationale Nestlé, propriétaire de cette marque, vient de détruire par précaution près de deux millions de bouteilles, après ce qu’elle appelle « une déviation microbiologique ponctuelle ». Le préfet du Gard parle de « contamination d’origine fécale ».

Contamination liée aux fortes pluies

En cause, un de ses puits situé dans le Gard, à Vergèze, dont l’eau aurait été contaminée suite aux très fortes pluies de la mi-mars lors de la tempête Monica. Les opérations de forage ont été suspendues et reprendront le moment venu, sous le contrôle des autorités sanitaires. Un épisode qui intervient après l’annonce il y a plusieurs mois d’une filtration non réglementaire des eaux de la part du minéralier. Selon la marque, les autres puits ne sont pas concernés. Elle souligne que toutes les autres bouteilles disponibles sur le marché peuvent être consommées en toute sécurité.