Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.

NHL : Elias Pettersson augmente sa valeur


Si les Canucks de Vancouver hésitent à accorder un contrat à long terme à leur attaquant Elias Pettersson, celui-ci risque de devenir une cible attractive pour plusieurs équipes de la Ligue nationale de hockey (LNH), d’autant plus qu’il semble en pleine forme sur la patinoire.

Éligible à l’arbitrage salarial à la fin de la saison en cours, le Suédois a ajouté mardi quelques lignes à un curriculum vitae déjà bien fourni. Dans une victoire de 5-2 contre les Predators de Nashville, il a réussi son deuxième tour du chapeau en carrière dans la ligue et son premier depuis janvier 2019.

• Lire aussi : Hués par leurs fans, les Maple Leafs promettent mieux

• Lire aussi : Charlie McAvoy suspendu par la LNH

• Lire aussi : Le protège-cou « sur le radar » de la LNH

Avec cinq buts et 11 passes décisives à son actif, il représente l’une des principales raisons du succès de son équipe. Celui qui est classé deuxième dans la LNH avec 16 points a aidé les Canucks à récolter six victoires en neuf sorties jusqu’à présent. Une fois de plus, son tir du poignet a fait des ravages, puisqu’il a battu le gardien Kevin Lankinen à deux reprises de cette manière avant de compléter le score avec un but dans un filet vide.

«Je pense que c’est avant tout une question de confiance. Même si vous ne jouez pas votre meilleur match, vous pouvez toujours vous concentrer sur votre confiance et la structure de votre jeu, a déclaré Pettersson à NHL.com, préférant se concentrer d’abord sur la performance de l’équipe. C’est bien d’obtenir des victoires différentes, surtout quand nous n’avons pas été à notre meilleur niveau. Peut-être que les années précédentes, nous n’aurions pas gagné ces matches. Cependant, je crois que nos gardiens sont là et que nous nous défendons davantage.

Des arguments de poids ?

En octobre, l’experte du hockey de Sportsnet, Elliotte Friedman, a laissé entendre que les Canucks n’étaient pas convaincus par l’idée de signer un contrat à long terme avec le joueur de 24 ans qui avait signé en 2021 pour trois ans et 22,05 millions de dollars. Cependant, il a montré son potentiel ces dernières années, dépassant la barre des 30 buts lors des deux dernières saisons ; en 2022-2023, il a également atteint le plateau des 100 points.

Bref, si le directeur général Patrik Allvin tergiverse quant à l’avenir de Pettersson, il ne devrait avoir aucune difficulté à trouver un partenaire de danse prêt à faire des compromis pour l’acquérir.

Vancouver rendra visite aux Sharks de San Jose jeudi.



journaldemontreal

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page