Nouvelle-Calédonie : des acteurs azerbaïdjanais à l’origine d’une opération d’information


En Nouvelle-Calédonie, la situation reste tendue. Ce jeudi 16 mai, le ministre de l’Intérieur et de l’Outre-mer, Gérald Darmanin, a accusé l’Azerbaïdjan d’ingérence dans l’archipel. La petite république du Caucase est pointée du doigt depuis plusieurs semaines pour ses opérations de déstabilisation dans ce pays. La diplomatie azerbaïdjanaise nie toute ingérence. Cette déclaration intervient au lendemain d’une vaste opération d’information menée sur les réseaux contre la France.

Quitter la version mobile