participation à 25,9% à 12h au premier tour, en hausse par rapport à 2022

POLITIQUE – La barre des 20% a été franchie. Le ministère de l’Intérieur a précisé que la participation au premier tour des législatives a atteint 25,9% à 12h. C’est nettement plus élevé que lors des élections européennes du 9 juin (19,8%).

Résultats des élections législatives 2024 : pour qu’un candidat soit élu dès le premier tour, deux conditions doivent être réunies

C’est aussi bien plus que lors des dernières législatives de juin 2022, la mobilisation à 12 heures au premier tour avait été de 18,43%, un chiffre en baisse par rapport à 2017. L’abstention était alors sortie gagnante de ce premier tour, avec un nouveau record (52,49%) sous la Ve République et le retour des interrogations sur le désintérêt des Français pour le paysage politique.

Deux ans plus tard, le contexte est complètement différent. Le 9 juin, les élections européennes ont été plus mobilisées avec 51,49% des suffrages exprimés selon les résultats définitifs et une participation en hausse à partir de midi. L’extrême droite est sortie victorieuse de ce scrutin européen, poussant Emmanuel Macron à prononcer dans la soirée la dissolution de l’Assemblée nationale.

Comme vous pouvez le voir dans le graphique ci-dessousces 25,9% constituent même un record au XXIe siècle, puisqu’il faut remonter à 1981 (27,6%) pour constater un niveau de participation plus élevé à la mi-journée au premier tour des législatives.

Plus de participation donc plus de triangulaires

Entre le 10 et le 27 juin, le ministère de l’Intérieur a enregistré près de 3 millions de procurations, soit le double du nombre enregistré lors du dernier scrutin législatif en 2022. De quoi laisser penser à une forte hausse de la participation finale, malgré le délai très court de ces élections anticipées et la période estivale. Dans une enquête publiée en milieu de semaine, l’Ifop l’a estimée à 66%, un chiffre jamais atteint depuis le début des années 2000 lors d’une élection législative.

Le nombre d’élus au premier tour dépendra du taux de participation. Car il ne suffit pas d’obtenir plus de 50% des suffrages exprimés pour l’emporter. Il faut aussi obtenir un nombre de voix au moins équivalent à 25% des électeurs inscrits. Les experts électoraux projettent des dizaines d’élus au premier tour, certains allant même jusqu’à évoquer la barre des 100.

La participation au premier tour jouera également un rôle dans la configuration du deuxième tour. Si aucun candidat n’est élu ce dimanche, les deux premiers seront qualifiés. Les autres candidats ayant obtenu un score supérieur à 12,5% des électeurs inscrits pourront également se maintenir. Il n’y en avait que 8 en 2022, un score qui va mécaniquement augmenter cette année puisqu’avec 63% de participation, il faut 19,8% des voix pour se maintenir. Brice Teinturier, PDG d’Ipsos, avance un chiffre maximum de 250, ce dimanche matin dans Le ParisienLe record a été constaté lors de la dissolution de 1997 avec 79 triangulaires.

Voir aussi sur Le HuffPost :

Manifestation contre l’extrême droite : Judith Godrèche prononce un discours fort sur scène

Élections législatives 2024 : Pour lutter contre le RN, ces électeurs se mobilisent « pour ne pas rester paralysés »