participation, en forte hausse à 17 heures, vers un record du 21e siècle

POLITIQUE – C’est l’une des clés de l’élection. Le premier dont nous avons un élément tangible avant les résultats. La participation au premier tour des élections législatives ce dimanche 30 juin sera nettement supérieure à celle de 2022. Après un record établi à midi (25,9%), le taux de participation à 17 heures est également très élevé.

Résultats des élections législatives 2024 : en Polynésie, Moerani Frébault élu dès le premier tour

Selon le ministère de l’Intérieur, il s’élève à 59,4 %, soit 20 points de plus qu’en 2022. Dans la plupart des 35 000 communes de France, il reste une heure avant la fermeture des bureaux. Ceux-ci fermeront à 18 heures, voire 20 heures dans les grandes villes.

Nous nous dirigeons donc vers une participation bien supérieure à 60%. Comme vous le voyez dans le graphique ci-dessousle record au XXIe siècle est de 65,1% en 2022. Selon Ipsos (pour France Télévision), il devrait atteindre 67,5% tandis que l’Ifop le projette pour TF1 et LCI à 69%, Elabe (pour BFMTV/RMC/La Tribune du dimanche) à 69,5% et Harris (pour M6, RTL et Défis) à 69,7%.

Les cinq départements de France métropolitaine où le plus de personnes ont voté à 17 heures sont le Finistère (68,3 %), le Tarn (67,3 %), la Dordogne (66,8 %), l’Aveyron (66,6 %) et la Haute-Loire (65,9 %). A l’inverse, c’est en Seine-Saint-Denis (47%), en Essonne (50,3%), en Val-d’Oise (50,9%), en Mayenne (51,4%) et dans le Val-de-Marne (52,1%) qui ont été votés le moins.

Si l’on scrute autant ce taux de participation, c’est parce qu’il a un impact non seulement sur le premier tour mais aussi sur le second. Pour qu’un candidat soit élu ce dimanche, il doit non seulement obtenir 50% des suffrages exprimés mais il doit aussi obtenir un nombre de voix supérieur à 25% des inscrits. C’est notamment ce qui a permis à Moerani Frébault de devenir le premier natif des îles Marquises à siéger à l’Assemblée nationale.

La participation a aussi des conséquences sur les configurations du second tour. Car les deux premiers sont qualifiés pour le dimanche 7 juillet ; mais ils peuvent être accompagnés d’un candidat qui aura rassemblé au moins 12,5 % des électeurs inscrits. Avec une participation de 67 %, par exemple, cela fait un seuil de qualification de 18,7 % des suffrages exprimés.

En 2022, il y avait eu 8 triangulaires. Ipsos table sur 200 voire 250 pour ces élections.

Voir aussi sur Le HuffPost :

Elections législatives 2024 : Jules Koundé appelle à voter contre le RN, d’autres personnalités défient l’interdit

Elections législatives 2024 : pourquoi tant de petits partis sont candidats, écrasés par les trois blocs