Skip to content
« pas d’impact critique » sur la sécurité à Tchernobyl

Le régulateur nucléaire ukrainien a averti mercredi que des matières radioactives pourraient être libérées de la centrale nucléaire de Tchernobyl après une coupure de courant. Mais il n’y a « pas d’impact critique » sur la sécurité car la centrale pourrait se refroidir sans avoir besoin d’alimentation électrique, selon l’AIEA, un organisme de surveillance nucléaire de l’ONU. Tchernobyl, site du pire accident nucléaire au monde en 1986, est actuellement sous contrôle militaire russe.

Lire et décider

Rejoignez EUobserver aujourd’hui

Devenez un expert de l’Europe

Accédez instantanément à tous les articles et à 20 ans d’archives. Essai gratuit de 14 jours.

… ou inscrivez-vous en groupe


euobserver-neweurope

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.