Personnes. Kendji Girac, blessé par balle, a été auditionné par les enquêteurs de l’hôpital

Le chanteur Kendji Girac, blessé par balle lundi à Biscarrosse, a été entendu mercredi après-midi près de Bordeaux par les enquêteurs, à qui il a répété « sans modification substantielle » sa version d’une fusillade « accidentelle », a-t-il indiqué. avons-nous appris de sources proches du dossier.

Cette audience gratuite, organisée à l’hôpital Haut-Lévêque de Pessac (Gironde) deux jours après les faits, a duré plusieurs heures mercredi après-midi, a précisé l’une de ces sources.

Le chanteur maintient sa version des faits

Le chanteur de 27 ans, qui a brièvement évoqué lundi en dehors des débats une « tir accidentel », a maintenu cette version « sans modification substantielle », a ajouté cette source.

Le procureur de Mont-de-Marsan Olivier Janson, qui s’exprimait lundi, a indiqué qu’il ne ferait aucune communication « complémentaire » mercredi sur l’avancée de l’enquête.

Il doit tenir une conférence de presse jeudi après-midi à 15 heures au siège du tribunal judiciaire de Mont-de-Marsan, dans les Landes.

Avant l’audition du chanteur, les enquêteurs privilégiaient la piste d’un « acte individuel, sans intervention d’un tiers », selon des sources proches du dossier.

«Très alcoolisé»

Le chanteur de « Color Gitano » et « Andalouse » était « très ivre » au moment des faits, ont-ils ajouté.

Kendji Girac a été transporté tôt lundi matin au centre hospitalier du Haut-Lévêque de Pessac, au sud-ouest de Bordeaux, « dans un état grave, bien que conscient » après avoir été retrouvé blessé dans un quartier très fréquenté de la ville. trajet depuis Biscarrosse (Landes).

« Selon les premières constatations », la balle a été « tirée depuis l’intérieur de la caravane », où il se trouvait, a indiqué mercredi une source proche du dossier, confirmant une information du journal Le Parisien.

Le gagnant de l’édition 2014 de l’émission « The Voice » se trouvait dans la caravane avec sa compagne et leur petite fille, selon des témoignages recueillis par les enquêteurs, a précisé une autre source proche du dossier.