Skip to content
Planète foot : Haaland le cyborg


Erling Haaland a hérité du surnom de « cyborg » et cela n’a pas seulement à voir avec son visage vaguement robotique. Le gars est carrément une machine sur le terrain.

L’attaquant norvégien a une fois de plus démontré sa domination avec une performance de cinq buts lors de la victoire 7-0 de Manchester City sur Leipzig en huitièmes de finale de la Ligue des champions cette semaine.

Il n’est devenu que le troisième joueur à réaliser un quintuplé en finale de la Ligue des champions, rejoignant Lionel Messi avec Barcelone et Luiz Adriano avec le Shakhtar Donetsk.

L’exploit de Haaland réside cependant dans le fait qu’il a marqué ses cinq buts en seulement 35 minutes, entre la 22e et la 57e minute. Messi l’avait fait en 84 minutes et Adriano en 82.

Haaland a finalement joué une heure alors que Pep Guardiola a choisi de le retirer du match à la 63e minute, une décision qui a été contestée.

Guardiola a en effet été critiqué pour avoir empêché son jeune protégé d’avoir la chance d’entrer dans l’histoire puisqu’aucun joueur n’a encore réussi un sextuplé en phase finale de Ligue des champions.

Décision critiquée

Les médias ont donc critiqué Guardiola, la publication espagnole COMME ne pas y aller d’un revers de la main, comme dirait Jean Perron.

« Guardiola a privé l’attaquant norvégien de battre un record en Ligue des champions que ni Leo Messi ni Cristiano Ronaldo n’ont à leur actif. […] Il a empêché Erling Haaland de dépasser Leo Messi et Luiz Adriano pour devenir à lui seul le seul joueur à marquer le plus de buts en un seul match de Ligue des champions. »

Guardiola pour sa part a minimisé les critiques.

« S’il parvient à marquer six buts en Ligue des champions à 22 ans, sa vie sera ennuyeuse. Maintenant, il peut le faire à l’avenir. Plus sérieusement, j’ai fait le changement car le match était terminé. »

Rouleau compresseur

Cette performance illustre la domination du joueur de 22 ans, qui brûle tout sur son passage cette saison.

Haaland est un véritable rouleau compresseur avec ses 28 buts en 26 matchs de Premier League. Il en a ajouté dix en Ligue des champions et un en Coupe de la Ligue pour un total de 39 buts en 36 matchs toutes compétitions confondues.

C’est une cadence de production hallucinante qui fait rêver, car, rappelons-le encore une fois, il n’a que 22 ans. On peut donc supposer que le meilleur reste à venir.

On comprend mieux pourquoi tous les grands clubs européens lorgnent sur lui, notamment le Real Madrid.

Il suffit de jeter un œil à quelques statistiques pour se convaincre que Haaland a ce petit quelque chose de spécial.

Des chiffres impressionnants

Son quintuplé a porté son total de buts en Ligue des champions à 33 en 25 apparitions en carrière.

À seulement 22 ans et 236 jours, Haaland est le plus jeune joueur à atteindre la barre des 30 buts en Ligue des champions. l’ancien détenteur du recordKylian Mbappé, avait atteint ce cap à 22 ans et 352 jours.

Ses 28 buts en 26 matchs de Premier League le placent à seulement cinq buts du record de 32 établi par Mo Salah en 2017-18. Il lui reste encore onze matchs à jouer cette saison.

Haaland à lui seul a marqué plus de buts que huit équipes de Premier League : Southampton, Wolverhampton et Everton (20), Nottingham Forest et Crystal Palace (21), West Ham (24), Bournemouth (25) et Chelsea (27). ).

EDEN HAZARD MORDRE


Planète foot : Haaland le cyborg

Photo : AFP

Le défenseur Eder Militao a affronté Eden Hazard (à droite) lors d’un exercice à l’entraînement du Real Madrid.

Autrefois l’un des meilleurs milieux de terrain du monde, le Belge Eden Hazard est malheureux au Real Madrid où il n’a plus disputé de match de Liga depuis le 11 septembre, étant coincé derrière Vinicius. De plus, il n’a pas vraiment de relation avec son entraîneur, Carlos Ancelotti, avec qui il parle peu, ce qu’Ancelotti a confirmé. « La relation n’est pas froide, note le coach. Hazard était honnête, nous ne parlons pas beaucoup car parler est aussi une question de caractère. On parle plus avec certaines personnes qu’avec d’autres. « C’est clair que c’est flou.

VIOLENCES À NAPLES

Il y avait plus d’action dans les rues de Naples que sur le terrain lors du match retour entre l’Eintracth Frankfurt et Naples plus tôt cette semaine. Environ 600 Ultras allemands ont fait le voyage même si la vente de billets avait été restreinte. Résultat : des affrontements dans les rues de Naples au cours desquels au moins six policiers ont été blessés et deux partisans allemands poignardés. Des véhicules ont également été incendiés.

LA FIFA EST MÉPRISE SELON LA LIGA

L’élargissement du Mondial à 48 nations en 2026 et celui du Mondial des clubs à 32 équipes ne font pas que des heureux. La Liga espagnole a été au vitriol en dénonçant le « mépris total » de la FIFA pour les compétitions nationales. « La FIFA continue sa mauvaise pratique de prendre des décisions unilatérales sur le calendrier mondial du football, montrant un mépris total pour l’importance des championnats nationaux et de la communauté du football en général. La FIFA ignore complètement les dommages économiques que ces décisions infligent aux ligues du monde entier », indique un communiqué.

ARBITRES BIENTÔT SONDÉS

Pourquoi un fonctionnaire prend-il telle ou telle décision et quelle est sa conclusion après une consultation vidéo ? On pourrait bientôt avoir cette réponse puisque dans une réforme entamée pour revoir en profondeur l’arbitrage, la Fédération française de football (FFF) entend sonder les responsables. La FFF a adressé une requête à l’International Football Association Board, l’instance qui régit les lois du jeu, et attend une réponse. On tentera tout de même l’expérience lors d’un match entre l’Olympique Lyonnais et Nantes, sans que le son soit retransmis en direct.

Matchs à suivre

CRÊME PHILADELPHIA contre. MONTRÉAL

Il s’agit du premier match à domicile du CF Montréal cette saison. L’équipe d’Hernan Losada a perdu ses trois premiers matchs par blanchissage.

LEICESTER contre. BRENFORD

Leicester a un pied en relégation puisqu’à 24 points le club est à égalité avec deux autres, dont Bournemouth qui est le dernier club relégué.

LEEDS UNIS contre. WOLVERHAMPTON

Les choses ne se sont pas améliorées pour Leeds depuis le limogeage de Jesse Marsch, et l’équipe est avant-dernière avec 23 points, mais n’est également qu’à un point de sortir de la relégation.

MARSEILLE contre. REIMS

L’OM compte dix points de retard sur le PSG et la première place et doit multiplier les victoires pour rester dans la partie.



journaldemontreal

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.