Skip to content
Pochettino, l’investissement du Qatar… Les questions qui se posent après le fiasco


La nouvelle déception du PSG en Ligue des champions va provoquer des changements au sein du club. Mauricio Pochettino devrait quitter son poste d’entraîneur en fin de saison mais quid de l’investissement des actionnaires qatariens ?

Quelle fin de saison ?

Malgré des performances en demi-teinte, le PSG se dirige vers le dixième titre de son histoire en Ligue 1. Avec 13 points d’avance sur Nice, son dauphin à 11 journées de la fin, la marge semble confortable même si rien n’est encore fait mathématiquement. La possibilité de ne pas relever Hexagoal existe toujours mais tout dépendra de l’état mental de l’effectif après cette déconvenue inattendue. Un nouvel échec un an après avoir cédé sa couronne à Lille serait un nouveau tremblement de terre. Mais il faudrait un cataclysme pour que cela se produise puisque les coéquipiers de Kylian Mbappé n’affronteront que quatre équipes du Top 10 actuel (Marseille, Strasbourg, Monaco, Lens) pour terminer. Eliminé de la Coupe de France par Nice, Paris n’a plus que le championnat à jouer. Dans un climat déprimant.

Pochettino, Leonardo… qui partira ?

Mauricio Pochettino ne devrait plus être l’entraîneur du PSG la saison prochaine. Le conditionnel semble même superflu pour l’Argentin malgré un contrat en cours jusqu’en 2023. Nommé en janvier 2021, il affichera l’un des pires palmarès des entraîneurs parisiens sous l’ère qatarie avec un Trophée des Champions, une Coupe de France et sûrement un titre. de champion de France. Cela remplira son armoire à trophées personnelle, qui était vide lors de sa signature mais ne suffira pas à le maintenir en fonction (ni ses succès contre le Barça et le Bayern la saison dernière). Un départ semble aussi l’arranger. Il a une bonne cote à l’étranger (Manchester United, Real Madrid…) et avait laissé courir la rumeur d’un potentiel départ l’été dernier avant de l’éteindre après de longues semaines de silence.

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder les huitièmes de finale de la Ligue des champions

L’avenir de Leonardo soulève également des questions. De retour comme directeur sportif en 2019, le Brésilien avait pour objectif (entre autres) de prolonger Kylian Mbappé. Il n’y est pas encore parvenu et l’élimination parisienne ne va pas lui faciliter la tâche. Le manager a également eu du mal à vendre pendant le mercato et son recrutement de stars libres l’été dernier (Messi, Ramos, Wijnaldum, Donnarumma) ne porte pas ses fruits. La question de son avenir n’est pas encore posée.

Que va décider le Qatar ?

Le séisme de cette nouvelle élimination aura des répercussions à la tête du club. Mais que décideront les investisseurs qataris, encore sevrés de la victoire en Ligue des champions onze ans après leur arrivée ? Ils avaient frappé fort l’été dernier en arrachant Lionel Messi pour s’offrir la ligne d’attaque la plus sexy du monde… sur le papier. Sur le terrain, c’est une autre histoire puisque Kylian Mbappé porte l’équipe à bout de bras. Cette désillusion avec le Real Madrid, représentant de l’ancien monde (malgré sa volonté de révolution avec la Super League), est une humiliation de plus au vu des investissements colossaux consentis.

Les QSI y sont habitués maintenant et s’en occupent généralement en évinçant l’entraîneur. Il ne fait aucun doute que Mauricio Pochettino quittera son poste l’été prochain. Comme indiqué plus haut, la situation de Leonardo, directeur sportif, sera également passée au crible. Et celui des Qataris ? Rien ne vient confirmer, pour l’instant, une remise en cause de leur investissement dans le club, d’autant que d’importants travaux sont actuellement en cours pour créer le nouveau centre de formation de Poissy. Mais des changements sont à prévoir. Nasser Al-Khelaïfi, président en place depuis 2011, incarne le projet mais aussi les désillusions qui vont avec. Là encore, rien ne permet pour l’instant d’affirmer que sa position de président soit fragilisée.

Quel recrutement ?

Après cette déception, tous les regards restent tournés vers Kylian Mbappé. Le sort de cette double confrontation pourrait être le coup de grâce porté à l’avenir de l’attaquant du PSG – qui a brillé dans la double confrontation. En fin de contrat en juin prochain à Paris, l’international français laisse encore planer le doute sur sa prochaine destination. Mais les chances d’un départ vers Madrid ont encore diminué depuis mercredi soir. S’il rejoignait le Real, Paris devrait alors chercher une pointure pour le remplacer. Le nom d’Erling Haaland reviendrait alors même si le Norvégien semble privilégier l’Espagne ou l’Angleterre.

À moins d’un nouveau feuilleton, Neymar, avec un contrat en or jusqu’en 2025, restera. Lionel Messi est également lié à Paris jusqu’en 2023 avec une option supplémentaire. Qu’en est-il de la gestion des gardiens de but ? Gianluigi Donnarumma a fauté la soirée alors qu’il semblait prendre la tête dans la hiérarchie. Keylor Navas supportera-t-il cette rotation une saison de plus ? Qu’adviendra-t-il aussi de ses joueurs aux salaires très confortables mais si peu utilisés (Kurzawa) ou décisifs (Icardi, Draxler) ?


zimonews Fr2En2Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.